Banque mondiale / Taux de croissance : un léger embelli en perspective pour le Gabon

Selon les prévisions publiées par la Banque Mondiale, le Gabon connaîtra une croissance économique légèrement en hausse par rapport aux années précédentes. Des perspectives qui globalement s’annoncent positives pour la majorité des pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

Prenant en compte la période 2017 à 2019, la perspective annoncée par la Banque Mondiale pour ce mois de janvier dans 3 sur 6 des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale devrait connaître un léger embellissement.
Concernant le Gabon, la Banque Mondiale prévoit des taux de croissance qui iront crescendo sur les mêmes périodes : 3.2%, 3.8%, et 4% en 2018 et 2019. Ces prévisions viennent à point nommé alors que le pays traverse une crise économique sans précédent.

Sur le plan régional, le Cameroun demeure leader et part de 5,6% en 2016 à 5,7% en cette année 2017, suivi du Tchad qui part d’un taux de croissance de -3.5 en 2016 à -0.3% en 2017. Mais en 2018, ce taux va se situer à 4.7% et à 6.3% en 2019.
En revanche, le Congo va connaître plutôt une décélération de sa croissance au cours de ces quatre années là avec respectivement 4.6%, 4.3%, 3.7%, 3.7%. Quant à la Guinée équatoriale, elle va continuer à faire face à sa crise économique (-5.7% en 2016, -5.7%, cette année, -6.6%, l’année suivante et -6.6% en 2019).

Selon la Banque Mondiale, ces perspectives sont dues au fait que les pays en développement comme ceux de la CEMAC s’adaptent progressivement à la baisse des prix des produits de base.

Par ailleurs, La République centrafricaine n’a pas été prise en compte dans la base des calculs de la BM, le pays étant en proie à des troubles sociopolitiques quasi-permanents depuis plusieurs années.

Laissez votre avis