La Banque mondiale évalue le Plan de relance de l’économie

© D.R

Initié par le gouvernement gabonais pour sortir le pays d’une crise sans précédent, le Plan de relance de l’économie (PRE) suscite un certain nombre d’attentes. Ainsi, dans le cadre de l’accompagnement du Gabon dans la réussite de ce projet ambitieux, une délégation de la Banque mondiale conduite par David Elmaleh, s’est entretenue avec  le ministre de l’Economie, Jean Marie Ogandaga ce vendredi 9 novembre 2018.

Soucieuse de faire le point avec le gouvernement gabonais sur les questions liées aux avancées des réformes engagées avec notamment la consolidation de l’équilibre fiscale, et la diversification de la compétitivité de l’économie gabonaise, la délégation de la BM s’est longuement entretenue avec le ministre de l’Économie. Ainsi, il s’agissait pour David Elmaleh de prendre langue avec Jean Marie Ogandaga, afin d’évaluer la performance des réformes en cours.

En effet, pour David Elmaleh, le Gabon et la Banque mondiale doivent « essayer de renforcer l’équilibre fiscale de façon structurelle (…) travailler sur la mise en place du guichet unique, la refonte du code de l’investissement ainsi que l’amélioration des services de télécommunication et des services numériques ». En plus de ces deux points, David Elmaleh a indiqué que les deux parties devront poser les bases « des modes de financement pérenne et efficient de la santé publique », tout en tablant «  sur les mécanismes de ciblage des Gabonais économiquement faibles».

Pour Jean Marie Ogandaga, cette rencontre a été l’occasion de « faire le point pour savoir ce qui a été déjà fait, ce qui reste à faire et ce qui doit être corrigé ». C’était également l’occasion de passer en revue le bilan « pour savoir si nous sommes toujours sur les rails ou bien si nous avons dérapé ».

Laissez votre commentaire