samedi,4 décembre 2021
AccueilDerniers articlesBanque alimentaire: Prisca Koho à l'heure du Bilan !

Banque alimentaire: Prisca Koho à l’heure du Bilan !

Ecouter cet article

Après avoir clôturé la seconde phase de la distribution des kits alimentaires aux ménages des Gabonais économiquement faibles et davantage affectés par les restrictions en lien avec la lutte contre la propagation de la Covid-19, le ministère des Solidarités nationales peut se prévaloir d’avoir su redresser la barre après des débuts particulièrement difficiles, dus en partie au retard observé dans la livraison des bons d’achat qui après enquête, n’était pas du ressort de Prisca Koho épouse Nlend accusée donc à tort

En effet, Prisca Koho Nlend et ses équipes ont progressivement établi un meilleur protocole d’acheminement des denrées alimentaires aux bénéficiaires pour une couverture optimale du « Grand Libreville ». Si des manquements ont été observés, comme dans toute initiative humaine, il est à souligner l’engagement du ministère des Solidarités nationales y compris des bénévoles qui parfois au péril de leur intégrité physique, se sont investis pour mener à bien cette mesure d’accompagnement si importante aux yeux du Chef de l’Etat.

Le gouvernement gabonais sous l’impulsion du Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et de la ministre des Solidarités nationales Prisca Koho épouse Nlend, initiait la banque alimentaire pour matérialiser la volonté du président de la République Ali Bongo Ondimba de voir les Gabonais durement frappés par les mesures gouvernementales bénéficier d’une aide alimentaire afin de leur permettre de vivre et de résister aux effets de la crise sanitaire et de l’état d’urgence décrété par le gouvernement. C’est d’ailleurs sur ce dernier point que les populations attendaient Prisca Koho Nlend, ministre des solidarités nationales, à qui est revenue la lourde charge de la distribution du stock contenu dans la banque alimentaire. 

Le moins que l’on puisse dire c’est que la phase initiale de cette opération n’a pas été une réussite puisque plusieurs disparités relevées par les bénéficiaires l’ont caractérisée. Des errements qui n’auront pas altéré la détermination du membre du gouvernement et ses équipes. Bien au contraire, le protocole de distribution a été revisité afin de toucher le maximum de citoyens en difficulté car privés de toute activité notamment lors du confinement total du Grand Libreville. 

En effet, durant le point de presse tenu le mercredi 6 mai 2020, le conseiller en communication dudit ministère, avait annoncé l’entrée en vigueur du mode zonal pour desservir 5 zones où ont été recensés des ménages qui n’avaient pas bénéficié de l’aide lors de la première phase. Résultat des courses, 89 909 bons d’achat ont été distribués à 84 277 ménages pour 442 255 personnes impactées. Et ce, en seulement 2 semaines. A cela, il convient d’ajouter les 54 517 bons d’achat remis à 48 358 ménages lors de la première phase. 

Un bilan loin d’être famélique qui démontre la prise en compte par Prisca Koho Nlend des griefs faits par les populations. Nul doute qu’avec cette réorganisation plus optimale, la vitesse de croisière tant attendue sera atteinte en cette période singulière liée à la Covid-19. Pour information, l’opération devrait tout prochainement s’orienter vers l’intérieur du pays pour également alléger les familles vulnérables hors du du Grand Libreville. 

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Pub_Moov Money BGFIBank
Enami Shop