La BAD veut bâtir des économies diversifiées et plus résilientes  

© aLibreville

Du 10 au 13 septembre 2018, la Banque Africaine de développement (BAD) via son Bureau Régional de Développement et de Prestation de Services pour l’Afrique Centrale (RDGC), organise deux importants ateliers au Radisson Blu de Libreville. Il s’agira d’évoquer le nouveau Document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) et l’industrialisation de la filière bois dans les pays du Bassin du Congo.



En vue de bâtir des économies diversifiées et plus résilientes, la BAD organise à Libreville deux ateliers de restitution. Le premier, portera sur les « consultations régionales sur le nouveau Document de stratégie d’intégration régionale (DSIR) pour l’Afrique Centrale » sur la période 2018-2025, tandis que le second portera sur la restitution de l’étude régionale sur l’industrialisation du Bois dans les pays du Bassin du Congo.

En effet, présidé par le Dr Khaled Shérif, Vice-président chargé du Développement régional, de l’intégration régionale et de la prestation de services, l’atelier verra la participation de plusieurs personnalités. Ainsi, du Dr Ousmane Doré, Directeur Général de la région Centre à la BAD, aux ministres de la Forêt des pays d’Afrique centrale notamment, cette rencontre sera un véritable lieu d’échange.

En outre, au cours de l’atelier, les conclusions de l’étude sur l’industrialisation du bois qui fournit « un diagnostic rigoureux du secteur forestier de l’Afrique Centrale et propose un plan d’action stratégique » seront effectivement présentées. Il s’agira donc globalement pour la BAD, de répondre « au défi stratégique de l’industrialisation de la filière bois ».

A noter que le Dr Khaled Shérif ainsi que tous les ministres et invités présents à ce rendezvous, effectueront une visite sur le site de la zone économique spéciale de Nkok. Cette visite sera l’occasion pour la BAD de mesurer les évolutions du Gabon en matière de transformation et d’industrialisation de cette filière.

Laissez votre commentaire