Axe PK5-PK12 : le Gabon obtient une rallonge de 5 milliards de Fcfa de la BDEAC

Travaux sur l’axe PK5-PK12, en 2X2 voies effectués par Colas Gabon © D.R

Réuni le mercredi 24 janvier 2018 à Brazzaville, le Conseil d’administration de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) a approuvé cinq propositions de financement pour un montant total de 33,125 milliards de Fcfa en faveur du Gabon, du Cameroun, de la Guinée Equatoriale et de la RCA. Pour le cas du Gabon c’est près de 25 milliards de Fcfa qui devraient être décaissés pour des projets de développement infrastructurel.



Souhaitant poursuivre ses efforts en matière de soutien à la diversification économique des Etats, de financement de projets et programmes intégrateurs d’envergure et d’élargissement de la palette des outils d’intervention de la Banque pour le soutien au secteur privé, en particulier les PME-PMI, une enveloppe global de 33 milliards de Fcfa a été décaissée pour le Gabon, le Cameroun, la Guinée Equatoriale, et la Centrafrique.

Néanmoins, la part belle revient au Gabon qui reçoit donc 25 milliards de Fcfa, pour le projet de développement d’une infrastructure de stockage des hydrocarbures à Libreville par la société Gabon Global Logistics (GGL), pour un montant de 20 milliards de Fcfa, le projet de réhabilitation et d’élargissement de la route nationale PK 5-PK 12 à Libreville pour un montant de 5 milliards de Fcfa; ce dernier projet ayant connu un arrêt des travaux depuis quelques semaines.

Le Conseil a, en outre, exhorté les pays membres à promouvoir plus de projets dont les activités portent sur l’agriculture, l’agro-industrie, la pêche, l’élevage, entre autre, afin de favoriser le commerce avec les pays du Maghreb. Une occasion que le Gabon attend saisir pour s’exporter chez ses voisins.

Laissez votre commentaire