Axe Ntoum-Cocobeach: les Travaux publics en mission d’évaluation

Jean-Blaise Ipedissy, SGA 2 des TP accompagné des techniciens de la DGERA © D.R

Engagé dans un processus d’évaluation du niveau de dégradation du réseau routier du pays, le ministère des Infrastructures, des travaux publics et de l’aménagement du territoire s’est lancé dans une série de visites de plusieurs axes. C’est dans cette optique que le jeudi 5 avril dernier, une mission de ce département ministériel s’est rendue sur l’axe Ntoum – Cocobeach pour faire un diagnostic et envisager des solutions en vue de sa réhabilitation.

C’est sur instructions du ministre des Travaux publics, Jean Pierre Oyiba que  le secrétariat général dudit département a commis une mission d’évaluation du niveau de dégradation de l’axe Ntoum – Cocobeach, d’un linéaire de 83 km. C’est donc conduits par le secrétaire général Adjoint 2, Jean-Blaise Ipedissy,  que des techniciens de la Direction générale de l’entretien routier et aérodrome (DGERA) et de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), ont pu faire le constat de l’état de dégradation de cette route.

L’état piteux de ce tronçon routier qui peine à être réhabilité depuis des années constitue un véritable calvaire pour les usagers les plus téméraires. Sa situation est encore plus critique en saison des pluies, où chaque affaire  accentue les énormes bourbiers et autres cratères qui s’y trouvent.

Cette mission permettra  aux responsables des Travaux publics et de l’ANGTI de trouver des solutions pérennes à cette situation préoccupante. Ils ont envisagé une intervention  rapide des agents de TP afin de la rendre praticable et soulager les usagers. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire