Augmentation du prix du transport: le gouvernement montre les dents

La décision prise par la Coalition Nationale des Syndicats du Secteur des Transports Terrestres d’augmenter le prix du transport n’a pas manqué de susciter une vive réaction de la part du gouvernement. C’est par le biais d’un communiqué rendu public ce lundi 24 juin 2019 que le ministère des Transports a tenu à s’insurger contre cette hausse jugée non conforme à la réglementation en vigueur.  


Cette sortie du gouvernement intervient 48 heures après qu’une coalition de syndicat eut décidé d’augmenter le prix du taxi à 100 Fcfa sur chaque trajet. Bien que diversement suivie par les différents transporteurs, cette mesure n’a pas manqué de susciter l’ire des autorités notamment du ministère des Transports qui s’est fendu d’un communiqué pour decrier cette décision. 

Signé du secrétaire général de ce département ministériel Aloise Bekale Ntoutoume le communiqué dénonce l’augmentation unilatérale des tarifs de transports urbains, initiée par « une pseudo Coalition Nationale des Syndicats du Secteur des Transports Terrestres ». Ainsi, il a tenu à rappeler que la fixation des prix dans ce secteur est régie par les dispositions légales et réglementaires contrôlées par les seuls pouvoirs publics.

Toutefois dans un souci de conciliation, le Ministère des Transports et du Tourisme a invité les « partenaires sociaux à la retenue » et a rassuré « les usagers que le tarif applicable reste inchangé ».

Laissez votre commentaire