Audit de la Cour des comptes : les précisions de Michel Mboutsou

Michel Mboussou, Directeur général de la CNAMGS © D.R

Faisant suite à la publication dans le quotidien l’Union d’un article sur le rapport d’audit sur la gestion de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) diligenté par la Cour des Comptes, le directeur général, Michel Mboussou, a tenu à expliquer la situation réelle que traverse  cet établissement public.

En effet, ce rapport  jugé peu élogieux par Michel Mboussou, indiquait que «la situation actuelle de la CNAMGS est fragile et sa pérennité ne peut être garantie en l’absence de mesures fortes et rapides», soulignant que les impayés de l’Etat qui s’élèvent à 70 milliards de francs contribuent aux difficultés de remboursement des prestataires de la CNAMGS et à long terme, au maintien des prestations aux assurés.

Dans un droit de réponse publié dans l’Union, la Direction générale de la CNAMGS s’est attelée de rétablir les faits et à apporter des solutions aux recommandations formulées par cette juridiction.

«Dans les faits, entre le passage de la mission des auditeurs, et le moment de la publication du rapport d’audit, et même bien avant, la direction générale de l’établissement, sur la base du pré rapport et des missions permanentes du Contrôle interne avait déjà élaboré des réponses pour une performance de l’organisation dont elle assure le pilotage technique», indique t-il.

La CNAMGS a assuré de la mise en place d’une commission de contrôle et de validation des procédures qui a pour mission de vérifier les mécanismes de contrôle interne, de veiller à l’efficacité des systèmes de contrôle prescrits et de donner des avis sur les audits internes.

Il en est de même de la recommandation relative aux contreparties financières obligatoires de l’Etat, qui devrait être adressée au gouvernement pour un meilleur fonctionnement de cet organisme de prévoyance sociale.

Laissez votre commentaire