Aubameyang pris en flagrant délit de consommation de «hippy crack»

Capture d'écran de la vidéo de la folle soirée "hippy crack" © D.R

Le journal britannique The Sun a dévoilé récemment une vidéo pour le moins compromettante, remontant à l’été dernier mettant en scène le capitaine des panthères Pierre-Emerick Aubameyang et plusieurs autres joueurs d’Arsenal inhalant du « hippy crack ». Une information qui pourrait avoir de lourdes conséquences pour la carrière du footballeur, qui réalise pourtant une très bonne saison au sein du club anglais.

C’est accompagné d’une kyrielle de joueurs d’Arsenal, notamment  Alexandre Lacazette, Matteo Guendouzi, Henrikh Mkhitaryan ou encore Mesut Ozil que le capitaine des panthères a pris part à une soirée champagne et vodka dans le club londonien le Tape London. Les images dont s’est procuré The Sun ont été tournées en août dernier juste avant le début de la saison de Premier League 2018-2019.

On y voit les footballeurs non seulement en train de se trémousser mais aussi d’inhaler via des ballons du « hippy crack » protoxyde d’azote qui peut provoquer des crises cardiaques. The Sun précise que s’il n’est pas interdit de détenir la substance, sa vente est en revanche illégale en Angleterre et au pays de Galles. Cette soirée a également été marquée par la présence de 70 jeunes femmes, invitées à divertir les footballeurs.

Outre cette vidéo très compromettante, dans laquelle on distingue bien Pierre-Emerick Aubameyang, une source contactée par le journal britannique rapporte que plusieurs boîtes d’hippy crack ont été apportées au club de Londres. Mesut Ozil a par exemple « semblé perdre conscience ».

« C’était incroyable de voir des athlètes de renom et des modèles prendre de tels risques avec une substance dangereuse. Si leurs fans ou leurs entraîneurs avaient pu voir ça, ils auraient été horrifiés », a également commenté ladite source.

Laissez votre commentaire