Atace Handi promeut le télétravail comme solution pour l’emploi des personnes handicapées

Des participants lors de la deuxième édition du forum handicap organisé par l'ONG Atace Handing © D.R

Le vendredi 20 juillet 2018, l’ONG Atace Handi a organisé, à la bibliothèque de l’Université Omar Bongo (UOB), la seconde édition du forum handicap, placée sous le thème le «télétravail, une solution d’emploi pour les personnes handicapées». Cette rencontre vise simplement à mettre autour d’une table, les pouvoirs publics, les entreprises et les partenaires sociaux afin que ces derniers œuvrent ensemble à améliorer les moyens d’intégration des personnes handicapées.

C’est en présence des représentants de l’Office national de l’emploi (ONE), du ministère en charge des Affaires sociales et de l’égalité des chances, que l’organisation non-gouvernementale Atace Handing, spécialisée dans l’accompagnement et la promotion des personnes handicapées, a posé sur la table des échanges, des suggestions visant à améliorer les conditions des personnes en situation de handicap.

Présent lors de cette rencontre le secrétaire général de BrainForest et fondateur de l’ONG Handicap sans frontière, Marc Ona Essangui a salué que l’initiative de Atace contribue à rendre accessibles les outils des nouvelles technologies de l’information et de la communication aux personnes vivant avec un handicap. «Une personne presentant une deficience physique n’a pas de complexe à avoir avec une personne qui est dotée de toutes ses facultés physiques parce que la technologie aujourd’hui a fait en sorte que toutes les déficiences soient corrigées par des aides techniques», a-t-il relevé.

Pour la présidente de l’ONG, Béatrice Nzeng, cette plateforme représente une réelle opportunité pour ces individus marginalisés, en milieu professionnel, bien que très souvent, ils remplissent les conditions. Elle a rappelé toutefois, qu’«il est temps d’encourager les décideurs et les employeurs à envisager sérieusement le télétravail comme un outil favorable pour l’insertion des personnes vivant avec un handicap».

Pour rappel, le télétravail désigne une organisation du travail particulière, c’est-à-dire l’exercice d’une activité professionnelle, en tout ou en partie à distance grâce aux technologies de l’information et de la communication. Appliqué dans certains pays comme les Etats-Unis et la Suède, son application au Gabon pourrait ainsi constituer une issue favorable pour l’insertion des personnes vivant avec un handicap.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire