Arthur Benga Ndjeme honoré pour son implication dans la formation militaire

Le Commandant en chef de la Gendarmerie nationale, Jean Ekoua épinglant la de la médaille d’honneur de la Gendarmerie nationale à Arthur Benga Ndjeme © GMT

Ce vendredi 1er juin, les locaux de l’École de gendarmerie nationale sis au Camp Colonel Toulekima d’Owendo ont été le cadre de la cérémonie marquant la fin du cycle de formation de la 10ème promotion du cours d’État major de gendarmerie. A cette occasion, Arthur Benga Ndjeme, Docteur en droit, enseignant d’université et Secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics, a été honoré pour son implication dans la formation des officiers de ce corps d’élite de la défense nationale.

Cette cérémonie a marqué la fin de stage de la 10ème promotion du cours d’État-major de la gendarmerie, qui a débuté le 5 février 2018 dernier. Il s’agit au total de 19 officiers des forces de défense et de sécurité des grades de capitaine et commandant qui ont bénéficié de cette formation, notamment le cours “Environnement juridique du métier des armées”, une discipline transversale assurée par Arthur Benga Ndjeme.

Au nombre des récipiendaires de cette promotion, il y avait entre autres 4 officiers de la République de Côte-d’Ivoire, 2 de la Guinée-Conakry, 13 officiers gabonais dont un de l’armée de l’Air, deux du génie militaire, deux de la garde républicaine et huit de la gendarmerie nationale.

Lors de son allocution de circonstance, le directeur général des Écoles, le Colonel Corneille Didjienga Ibinga n’a pas manqué de saluer l’implication de certains compatriotes dans la formation de ses officiers, notamment le président de la Commission des droits de l’homme et avocat au Barreau du Gabon, Maître Homa Moussavou et le secrétaire général du Budget, Arthur Benga Ndjeme.

«Alors que tous les intervenants extérieurs au Cours d’Etat-major et l’EOGN nous ont tourné le dos après notre difficulté à assurer leurs honoraires, messieurs Homa Moussavou et Benga Ndjeme ont décidé de soutenir bénévolement par une implication et une disponibilité sans réserve nos différents cursus de formation», a-t-il souligné.

Pour l’occasion, les deux personnalités ont été décorées de la médaille d’honneur de la Gendarmerie nationale pour leur engagement bénévole pour la formation au sein de cet établissement, par le général de corps d’armée, le Commandant en chef de la Gendarmerie nationale, Jean Ekoua.

«Maitre Homa Moussavou et moi, faisons la démonstration de ce que même si on n’est pas rétribué, mais pour la responsabilité qui consiste, venant des civils, de participer au rayonnement de l’école militaire qui plus est, de la gendarmerie nationale, c’est un sacerdoce, un don de soi», a souligné Arthur Benga Ndjeme au terme de cette cérémonie. 

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire