Arthur Benga Ndjeme au fait du fonctionnement de l’Agence judiciaire de l’Etat

Arthur Benga Ndjeme en visite à l'Agence judiciaire de l'Etat © GMT

Dans l’optique de faire le point des conditions de travail de ses collaborateurs, le secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics, Arthur Benga Ndjeme a procédé à la visite tour à tour des locaux abritant les services de la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor (DGCPT)  et l’Agence judiciaire de l’Etat. Il était question pour le responsable de cette administration d’être au fait du fonctionnement de ces démembrements qui abattent au quotidien un travail nécessaire à la bonne marche du pays.

C’est accompagné de quelques uns de ses collaborateurs et de la directrice générale de l’Agence judiciaire de l’Etat, Huguette Yvonne Nyana- Ekoume, que le secrétaire général du ministère du Budget a tenu personnellement à se rendre compte des conditions de travail des agents placés sous sa tutelle. Pour l’occasion il s’est rendu à la Trésorerie de la dette publique où il a visité les différents services qui composent cette administration.

Une visite riche en enseignements puisqu’elle a  permis à Arthur Benga Ndjeme d’être édifié sur le fonctionnement des services de cette direction. Il faut rappeler que celle-ci a pour mission de traiter, sans préjudice des compétences dévolues aux autres administrations en la matière, les questions relatives à la comptabilité publique, à l’exécution du budget de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics et à la gestion de la trésorerie de l’Etat.

Il a d’ailleurs rappelé à l’ensemble de ses agents et stagiaires en poste dans cette direction la nécessité «de redoubler d’effort afin de fournir un travail efficace et améliorer le service public auprès des usagers», réaffirmant sa volonté d’être plus que jamais à l’écoute de ses administrés pour leur offrir un cadre de travail adéquat.

En deuxième heure, le secrétaire général du ministère du Budget et des Comptes publics a visité l’Agence judiciaire de l’Etat.  Placée sous la tutelle dudit ministère, elle a pour mission d’assurer la prévention des risques juridiques liés au fonctionnement des services de l’Etat, des collectivités locales et des autres personnes morales de droit public. Cette structure a donc l’entière responsabilité de la défense des intérêts de l’Etat.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire