Arrestation de Marceau Malekou : «une intox !»

Marceau Malekou, membre du RH&M

Alors que des rumeurs persistantes sur les réseaux sociaux et relayées par certains médias, annoncaient l’arrestation le samedi dernier par les unités anti émeutes françaises de l’activiste Marceau Malekou, ce dernier a tenu à démentir ces affirmations. Des assertions qui selon certains proches auraient été distillées par des personnalités proches du parti au pouvoir.  

En effet, selon le récit du site Africtelegraph, le jeune opposant qui participait à un mouvement de protestation lors de la cérémonie de célébration des 57 ans de l’indépendance du Gabon, organisée par l’ambassade du Gabon en France, aurait été arrêté par la police française.

Une affirmation totalement fausse selon certaines sources. Joint au téléphone par nos soins pour avoir une idée claire sur cette affaire,  Marceau Malekou a affirmé n’avoir jamais été interpellé par les forces de sécurité françaises. Il a expliqué que l’action qu’ils avaient mené avec l’appui de quelques compatriotes visait à dénoncer «l’illégitimité du pouvoir d’Ali Bongo, mais aussi de l’ambassadeur nommé par ce dernier».

Par ailleurs, il a tenu à fustigé ce qui s’apparente désormais à une cabale contre sa personne orchestré par le caricaturiste en perte de vitesse Pahé et la journaliste indépendante Anne Marie Dworackek Bendome. «Ma sagesse ne me permet pas de leur répondre par voie judiciaire, mais si leur fixation continue, ils auront à répondre devant la justice pour diffamation et harcèlement»; a t-il confié à notre rédaction.

Laissez votre avis