ARCEP: nouvelle offensive contre la fraude téléphonique

© Direct Infos Gabon

Le jeudi 8 Février dernier, le gendarme des télécommunications a organisé un séminaire sur la lutte contre le trafic international entrant au Gabon, rencontre qui a entre autre permise à l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), d’exposer les outils de démantèlement de ces réseaux frauduleux, à l’assemblée présente.

L’ARCEP a donc présenté devant policiers et magistrats, les outils devant leur permettre de lutter efficacement contre ces fraudes diverses, qui font perdre chaque année des milliards à l’Etat comme l’a indiqué Serge Essongue, secrétaire général de l’organisation, déclarant «ce sont des pertes qui se chiffrent en centaine de milliers de francs, voire des milliards de francs. Cela représente un manque à gagner considérable pour l’Etat et les compagnies de téléphonie»

En effet, si l’on se fie aux estimations de l’ARCEP, ce sont près de 13 milliards de Fcfa qui se sont envolés pour la seule année 2015, via le détournement de trafic international entrant au Gabon à partir de “Simbox”. Pour tenter de lutter contre ce fléau, l’ARCEP a déjà mis en place un comité inter opérateurs de lutte contre la fraude téléphonique, et un Service Interconnexion et Trafic International Entrant (SITIE).

Il s’agit donc au sortir de cette rencontre, de faire en sorte que toutes les autorités compétentes puissent travailler ensemble, afin d’améliorer l’efficacité dans la traque de ces organisations mafieuses.