Arabie saoudite : la citoyenneté accordée à un robot nommé Sophia

L'humanoïde nommée Sophia ayant acquis la citoyenneté sahoudienne © D.R

C’est en marge du forum économique Future Investment Initiative,  qui s’est déroulé à Riyad du 24 au 26 octobre dernier, que l’Arabie saoudite a accordé la citoyenneté à un robot. Une première dans le monde, qui n’est pas sans provoquer une certaine polémique, voire une certaine appréhension.

C’est devant des investisseurs et hommes d’affaires venus participer à cet évènement, que le présentateur s’est mis à poser une série de questions à son interlocutrice au sujet de l’intelligence artificielle, son développement et les appréhensions qu’elle suscite. La scène pourrait paraître banale, seulement voilà, Sophia, cet humanoïde a un visage de silicone, le crâne composé de circuits électroniques et des mouvements saccadés.

A grand renfort d’expressions faciales à la fois fascinantes et dérangeantes, la création de la firme hongkongaise Hanson Robotics tente de rassurer : «Je veux employer mon intelligence artificielle à aider les humains à vivre une vie meilleure, en imaginant notamment des maisons intelligentes, en construisant les villes de demain»; rapporte Atlas Info.

Mais ce qui a le plus retenu l’attention de l’assistance, c’est une question de société, avec en toile de fond, celle des droits de l’Homme en Arabie saoudite. Car à la fin de l’interview, l’animateur révèle à son étrange invité que le royaume vient de lui accorder la citoyenneté saoudienne. Ce qui n’a pas manqué de susciter un certain nombre d’interrogations.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire