Après les législatives à Port-Gentil: Marc Tchango rompt le silence ce samedi

Marc Tchango leader du Réveil républicain © D.R

Après son désistement quelque temps avant le second tour des élections législatives du 27 octobre dernier dans le 4e arrondissement de la commune de Port-Gentil, Marc Tchango entend donner sa part de vérité sur les prétendues accords qui auraient motivé sa décision.

Les raisons qui auraient entre autres motivé le retrait de Marc Tchango pour le second tour des élections législatives dernières, seraient selon ce qui se dit dans la ville de sable, les promesses du poste de Maire de la capitale économique du Gabon à son père Gabriel Tchango.

Alors que le jeune homme politique se trouvait en France où il prenait du repos, des sources proches de son entourage ont indiqué que ce dernier a dû « regagner précipitamment la ville pétrolière pour prendre part à une rencontre urgente avec des proches d’Ali Bongo, rencontre secrète à laquelle serait associée Patience Dabany », rapportent nos confrères de l’hebdomadaire La Loupe, dans sa parution de ce vendredi 2 novembre 2018.

Le contenu de cette rencontre sera sans doute dévoilé ce samedi 3 novembre date choisie par le fils Tchango pour  « livrer sa part de vérité » sur cette affaire qui défraie la chronique à Port-Gentil.

Les responsables du PDG dans la province de l’Ogooué-Maritime ne se sentiraient pas selon nos confrères concerné par un quelconque accord passé entre le parti au pouvoir et la famille Tchango. Ils reprochent notamment à Marc Tchango « le fait d’avoir divulgué les termes de ce prétendu accord encore non officiel », poursuivent nos confrères.

Ce qui semble être une guerre déclarée entre la famille Tchango et le « parti de masse », trouvera sans doute des explications ce samedi lors de la sortie du leader du Réveil républicain très attendue par les populations de son bastion politique.  

Laissez votre commentaire