Appolinaire Koumba Bouassa en chantre de la restauration de la Nation

Apollinaire Koumba Bouassa président de l'UGASC © GMT

L’incertitude qui règne autour de l’avenir du pays reste au centre de l’actualité et commande à chaque acteur de se prononcer sur les solutions à apporter à la crise que traverse le Gabon. C’est dans cette optique que le président de l’Union Gabonaise des Associations de la Société Civile (UGASC), le Pr Apollinaire Koumba Bouassa, a, dans une déclaration, tenu à édifier l’opinion sur la nécessité d’un sursaut patriotique afin de participer de manière efficiente au développement de la Nation gabonaise.



C’est en présence des hommes et femmes de média que le président de l’Union Gabonaise des Associations de la Société Civile a tenu à exprimer son point de vue sur la marche de la Nation gabonaise qui selon lui doit suivre la voie de la rédemption. Il a souligné qu’audelà des clivages politiques, il est nécessaire que chaque citoyen prenne une part active dans le développement du pays.

Il a par la suite, relevé que la voie du développement passe essentiellement par une confiance en Dieu qui est à l’origine de tout pouvoir. « Soyons toujours connecté à lui pour marcher dans la lumière de la vérité et être comme lui au dessus de toutes ces difficultés qui sont le fruit de l’ignorance. Nous devons avoir confiance en lui et en nousmêmes quelle que soit la situation qui se présente devant nous », a-t-il indiqué.

Prenant exemple des esclaves déportés aux États Unis qui au fil de l’histoire ont su se forger un destin à l’exemple de Martin Luther King ou Barack Obama, le leader de la société civile a exhorté le peuple gabonais à « sortir de cet esclavage visible de par la langue, l’économie, la culture importée d’ailleurs et rentrer dans l’ère de la mondialisation où chaque être doit se dire qu’il a une existence unique faisant partie de la grande chaîne de l’humanité ».

Laissez votre commentaire