Appel du 18 août : premier test grandeur nature ce mercredi 23 août

Faisant suite au discours prononcé par l’ancien candidat à l’élection présidentielle du 27 août 2016, Jean Ping, les choses semble se préciser de jour en jour. Ainsi, une série d’action seront organisées cette semaine en vue de «contraindre Ali Bongo a quitté le pouvoir».

Lors de son allocution à la Nation le 18 août dernier, Jean Ping avait démontré une fois de plus sa détermination à faire respecter la vérité des urnes, c’est dans cette optique qu’il avait demandé aux populations des 9 provinces et de la diaspora, «de se lever comme un seul homme, pour marquer solennellement» son arrivé au pouvoir.

Il avait par la suite; «enjoins d’organiser, dès aujourd’hui et sans limite, jusqu’au départ des putschistes toute manifestation civique conforme aux droits à la libre expression, à la liberté de manifester, et aux droits fondamentaux prescrits par la Constitution». Dans le respect de l’esprit et de la lettre de cet appel, une série de manifestations sera organisée simultanément sur l’ensemble des provinces du pays.

Pour ce premier test grandeur nature de mobilisation, des rassemblements sont prévus devant les gouvernorats dès 13 heures. Ces manifestations auront pour but de rappeler aux premiers responsables des provinces le respect des principes Républicains qui veulent «qu’ils soient au service de la Nation gabonaise et non à celui d’un homme».

Il faut également noter qu’à cette occasion des motions seront déposées auprès des différents gouverneurs. «La Coalition pour la nouvelle République appelle donc les populations à se saisir de cette premiere action pour faire entendre leur voix»; a précisé l’un responsable.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire