dimanche,2 octobre 2022
AccueilA La UneANUTTC: déjà 339 bénéficiaires de parcelles dans le projet de morcellement de...

ANUTTC: déjà 339 bénéficiaires de parcelles dans le projet de morcellement de la section YU6

Ecouter cet article

Dans le cadre de la facilitation de l’accès pour tous à la propriété, l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC) a procédé le jeudi 8 septembre 2022 à l’attribution des 339 premiers lots occupés sur les 534 parcelles de la section YU6 du plan cadastral d’Akanda. Devant le maire central et les chefs de quartiers de la commune, Dexter Meye Me Obiang, le directeur de l’ANUTTC, a fait la lumière sur cette procédure d’acquisition définitive qui rentre de la cadre des actions de sociale de l’Agence.

C’est la salle de conférence de l’hôtel de Ville d’Akanda qui a servi de cadre à la rencontre de restitution portant sur le morcellement de la section YU6 du titre foncier n°22 700 au profit des personnes installées de manière peu conventionnelle. En présence de l’édile de la commune Patrick Yvon Rombogouera et du Directeur de cabinet du Ministre de l’habitat et de l’Urbanisme Maurille Nicaise N’zao-Mabika, le Directeur général de l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre Dexter Meye Me Obiang a donné l’élixir sur cette procédure en phase avec la vision du chef de l’État Ali Bongo Ondimba.

D’entrée de jeu, Dexter Meye Me Obiang a tenu à préciser que ce processus de transfert de propriété qui concerne les terrains bâtis mais également non bâtis s’opérera en deux phases. Ainsi, après l’identification des occupants, il a été élaboré un plan parcellaire tenant compte des occupations, ce sont donc 339 personnes qui ont d’ores et déjà pu être répertoriées au terme du recensement déroulé durant deux semaines courant avril dernier. À cet effet, le Directeur général de l’ANUTTC a salué l’engagement de ses équipes de terrain. 

Aussi, rappelant que ce projet est conjointement mené par les ministères de l’Habitat et des Affaires sociales en vue d’accompagner les populations aux faibles revenus et éviter les déguerpissements, Dexter Meye Me Obiang a souligné que « c’est une opération sociale qui vise à permettre à tout le monde d’avoir accès à la propriété foncière. Celui qui paye vite aura son titre aussitôt ». Non sans manquer de préciser que « un prix forfaitaire sera appliqué aux occupants pour obtenir un titre foncier, à savoir 3000 FCFA le m² au plus ».


Enthousiasmé par la portée hautement sociale dudit projet, le maire de la commune d’Akanda a traduit sa satisfaction. « Je constate que l’administration foncière a fait beaucoup d’efforts pour permettre que tout un chacun ait accès à la terre. À ce stade, nous ne pouvons que nous réjouir de l’évolution des choses. Nous avons énormément de pressions foncières notamment litiges. Cette vague de légalisation optimale saura nous en sortir », a conclu Patrick Yvon Rombogouera. Le DC du ministre de l’habitat a d’ores et déjà annoncé qu’un appel d’offre est en cours pour le traçage des voiries et la viabilisation du site.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x