lundi,20 septembre 2021
AccueilA La UneANPI: développer un climat favorable aux affaires, principal défi de Ghislain Moandza...

ANPI: développer un climat favorable aux affaires, principal défi de Ghislain Moandza Mboma

Ecouter cet article

Établissement public à caractère administratif avec pour but d’assister le gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique en matière de promotion des investissements, l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) est aujourd’hui à la croisée des chemins. Entre défis et opportunités, cet établissement public désormais sous la responsabilité de Ghislain Moandza Mboma, devra notamment permettre au Gabon de capter de nouveaux IDE, tout en aidant à améliorer le climat des affaires. 

Du changement à la tête de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI). En nommant Ghislain Moandza Mboma à la tête de cet établissement public dont l’objectif est d’assister le gouvernement dans la mise en œuvre de sa politique en matière de promotion des investissements, l’exécutif a fait le pari de l’efficacité et de la performance. Et pour cause, le nouvel homme fort de l’ANPI est loin d’être un novice en matière de gestion et de management. 

En effet, diplômé de l’Institut National des Sciences de Gestion de Libreville, Ghislain Moandza Mboma a fait ses classes en tant que manager chez BGFI Bank. Responsable de la filiale Western Union du groupe bancaire gabonais de 2001 à 2010, le nouveau DG de l’ANPI s’est notamment vu décerner le prix de meilleur Manager Western Union Afrique subsaharienne en 2007 à Istanbul.

Sobre, discret mais efficace, celui qui fut le premier Directeur Général de LOXIA Emf, et Directeur régional en charge des pays francophones pour le Groupe turque YILDIRIM Holding, aura donc désormais la lourde charge de faire de l’ANPI et notamment de la plateforme « InvestInGabon », un moteur pour le développement du pays. Dans un contexte où environnement commercial, réglementation des affaires, concurrence et  relations de travail sont en nette régression, le nouveau responsable devra très vite mettre le pied à l’étrier. 
Loin d’être un anonyme dans la maison ANPI puisqu’il y est depuis juillet 2016, Ghislain Moandza Mboma qui a également occupé la fonction de secrétaire permanent adjoint du Haut conseil pour l’investissement (HCI), aura donc pour missions de contribuer à la mise en œuvre de la stratégie d’accueil des investisseurs d’une part, et contribuer à l’amélioration du rang du Gabon dans le classement Doing Business de l’autre. Un défi à la hauteur des capacités du manager.

Laissez votre commentaire

Ladji Nze Diakitéhttps://www.gabonmediatime.com
Titulaire d'un Master en Audit, Contrôle de Gestion et aide à la Décision, passionné de journalisme, j'analyse au quotidien l'actulaité économique du Gabon et du continent Africain ainsi que l'actualité sportive.
Enami Shop