Annie-flore Batchiellilys illumine la Boule Noire

La fille de Mighoma sur la scène de la Boule Noire © D.R

On ne s’attendait pas à moins que ça! Comme annoncé, Annie-flore Batchiellilys (AFB), a tenu un concert, de haute facture le samedi 3 mars dernier, à la Boule Noire, une salle de spectacle situé dans le 18e arrondissement de Paris. Elle en a profité pour présenter à son public parisien sa dernière œuvre nommée «I Fumbe».

Malgré le froid hivernal, plusieurs personnes se sont rendues au concert que l’une des plus belle voix africaine donnait dans la capitale française. AFB qui est revenu plus boostée que jamais avec un nouveau single, «I Fumbe», qui signifie La Famille, n’a pas ménagée d’efforts pour satisfaire son public.



Celle qui déclare encore aujourd’hui : «Si c’était un homme, j’épouserais le Gabon. Il a l’essentiel. Je l’aime, sans même savoir pourquoi», a une fois de plus portée le «vert, jaune, bleu» au firmament de son art. Annie Flore Batchiellilys, a donc enflammé la scène avec ses mélodies, sa voix mélancolique et notamment avec son duo avec la slameuse gabonaise Naëlle Nanda au cours de ce concert mémorable.

Ambassadrice de l’UNICEF Gabon, auteure, compositrice, guitariste, percussionniste et grande cantatrice, la protégée de «Papa Akendengué»  navigue entre jazz, blues, afro pop et afro-folk. Annie Flore  Batchiellilys, c’est 20 ans de carrière dont 7 albums et 7 singles à son actif. Ce retour, après son dernier disque, paru en 2016 intitulé «À l’angle de mon être», s’annonce dores et déjà plein de bonnes choses.

Laissez votre commentaire