Anges Kevin Nzigou renonce à se présenter aux prochaines élections législatives

Anges Kevin Nzigou, secrétaire exécutif du parti Pour le changement (PLC) © GMT

Troisième vice-président de l’Union et solidarité et avocat au barreau du Gabon, Anges Kevin Nzigou a annoncé ce mercredi 9 mai, qu’il renonçait à se présenter aux prochaines élections législatives. Une  posture qui trouverait son fondement dans la nouvelle ligne de son parti, dont le président, Jean de Dieu Moukagni Iwangou a fait son entrée au sein du gouvernement Issoze Ngondet III.

Candidat déclaré aux prochaines élections législatives sur le 2ème siège du 6ème arrondissement de la commune de Libreville, pour le compte de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), favorable à ce scrutin, Anges Kevin Nzigou a compte tenu des événements en cours (au sein de l’Union, NDLR) et et pour être en harmonie avec lui-même, «sans en avoir discuté avec personne» a décidé de renoncer à se «présenter aux prochaines élections législatives».

Si aucune raison n’a été donnée par Anges Kevin Nzigou, qui est sans aucun doute une des figures emblématiques de l’opposition radicale gabonaise, il est à croire que  l’entrée au gouvernement du président de son parti Union et Solidarité, Moukagni Iwangou le vendredi 4 mai dernier, en serait l’une des principales causes.

Anges Kevin Nzigou, au même titre que d’autres membres de son parti à l’instar de  Nicolas Nguema et de Elza Ritchuelle Boukandou, est un des hommes politiques qui est perçu par de nombreux gabonais comme une alternative crédible au pouvoir PDG et à l’opposition dite du ventre, souvent prête à renier ses principes pour une entrée au gouvernement.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire