Andy Marvine lance la marque de streetwear «Etôp» !

Andy Marvine Nze, le promoteur de la marque de streetwear «Etôp» © GMT

Étudiant en master de Droit option relations internationales, Andy Marvine Nze, plus connu sous le pseudo Andy Marvin, vineur, a été victime de la bonne influence qu’il a connu au cours de son séjour estudiantin au Sénégal. Celle-ci l’embarque alors dans une grande réflexion, de laquelle naîtra «Etôp». Une marque de vêtements, que le jeune homme de 25 ans veut faire connaître bien au-delà de son terroir.

«Etop», qui signifie «le vêtement», dans la langue Fang, est la nouvelle marque streetwear gabonaise conçue pour les jeunes. Andy Marvine a pris le train en marche, lorsqu’au pays de la Teranga, il voit de nombreux jeunes, se lancer dans l’entrepreneuriat, partant de rien et atteignant pourtant des objectifs louables, se souvient-il.

«Je me suis dit un jour, pourquoi pas moi? Pourquoi ne pas aussi essayer? Alors je me suis lancé, j’ai expliqué à certaines personnes depuis un an ce que je voulais faire et j’ai reçu des avis positifs. Un an plus tard bah voilà ETÔP est là», dévoile -t-il avec beaucoup d’enthousiasme.

Parlant de sa création, Andy Marvine dira que ce sont des «produits de qualité et des collections originales» qui sortiront de l’usine pour tenter de séduire l’Afrique et le monde. Par ailleurs la marque Etôp est porteur d’un message fort: celui de l’amour que le créateur porte à ses origines. D’où le nom et ce logo, qui se rapproche des masques bantus.

Lancée au Sénégal, la marque sera disponible au Gabon avant la fin du mois d’avril. Ce féru de comédie et de musique ne compte pas s’arrêter là. Il souhaite porter sa marque très loin sur le plan professionnel, et ainsi la voir prospérer encore et encore. C’est le pire que nous lui souhaitons.

Laissez votre commentaire