ANAC : Ndoutoume Ngome, chef de service financier et comptable détourne 700 millions de FCFA

Siège de l'ANAC © D.R

Entre 2012 et 2017, Dietrich Enrique Ndoutoume Ngome, chef de service financier et comptable de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) serait actuellement gardé en vue à la direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (DGCISM), communément appelé B2, il aurait détourné la bagatelle somme de 700 millions, rapporte le quotidien L’Union.

Seulement deux ans après avoir été recruté par l’ANAC, Dietrich Enrique Ndoutoume Ngome aurait entamé des opérations de détournement qui auraient coûtées plus de 700 millions à son employeur jusqu’à son licenciement le 22 septembre 2017. Ces détournements massifs de l’aveu du mise en cause, lui auraient permi d’acheter des véhicules de luxe et une  villa de 80 millions de francs CFA à Oyem, capitale  provinciale du Woleu Ntem.

En agissant en qualité de chef de service financier et comptable, Dietrich Enrique Ndoutoume Ngome était à la fois l’émetteur des factures et le contrôleur des paiements de celles-ci. L’Union rapporte qu’il a confié aux enquêteurs : «j’émettais des factures aux entreprises aéroportuaires (Afrijet, La Nationale, Air Côte d’Ivoire, Rwandair, Afric Aviation etc.) Puis, par mail, je demandais à ces derniers de libeller les chèques au nom du coursier, le nommé Martial Maguidi, qui récupérait l’argent et me le remettait en mains propre.»

Dietrich Enrique Ndoutoume Ngome a été pris après qu’une transaction de 11 millions de francs CFA  destinée au règlement d’une facture de l’ANAC a été effectivement perçue mais jamais reversée dans les caisses. Après un entretien avec la hiérarchie au cours duquel, il a été pressé de questions, le chef de service financier et comptable a tout avoué.

Une faute grave qui a conduit l’Agence à mettre en place une procédure de licenciement, suivie d’une plainte pour détournement de fonds à la direction générale des contre-ingérences et de la sécurité militaire (B2), où il serait gardé à vue avant d’être présenté au parquet.