Aminata Ondo bannie de Dynamique unitaire

Aminata Ondo © D.R

Faisant suite à la décision de l’un de ses membres, en l’occurrence la présidente du Syndicat national des professionnels de l’audiovisuel public (Synapap), Aminata Ondo, de participer au dialogue politique organisé par Ali Bongo,  Les secrétaires confédéraux de Dynamique unitaire (DU) se sont réunis le samedi 22 avril dernier, en conseil confédéral pour statuer sur cette attitude qui relève selon eux de l’indiscipline.



Longtemps resté muet face à la participation de la Fédération des agents publics de la communication et du travail (FAPCT), dirigée par Aminata Ondo, par ailleurs, présidente du Syndicat national des professionnels de l’audiovisuel public (Synapap), au dialogue politique qui se déroule actuellement, les secrétaires confédéraux de Dynamique unitaire (DU) ont rompu le silence ce week. Ils ont fustiger la violation des statuts de la confédération par certains membres et le non respect des engagements pris par ces derniers concernant la participation au dialogue.

En effet, la confédération syndicale avait dès le départ opposé un refus de participer au dialogue politique, cette décision était entre autres motivée par le non respect des engagements pris par le gouvernement depuis 2009. A cela s’ajoute les nombreuses violations des droits et libertés syndicales avec, l’emprisonnement arbitraire des leaders syndicaux de Dynamique unitaire, notamment Jean Rémy Yama, Cyrlin Koumba Mba Essiane, Roger Ondo Abessolo, Dr Sylvie Nkoghe-Mbot et plus récemment la suspension de la Conasysed.

Au vue de tout ce qui précède, les responsables de Dynamique unitaire ont jugé inconcevable, l’acceptation au dialogue politique d’Aminata Ondo, qui selon eux serait motivé par des raisons purement pécuniaires. De ce fait, suite au non respect des décisions collectives et  conformément à l’article 30 des statuts, les secrétaires confédéraux ont décidé de prendre comme sanction à l’endroit de la présidente, Aminata Ondo, la suspension à Dynamique unitaire et la proposition d’exclusion en attendant le congrès.  

Par ailleurs, concernant le Syndicat national des professionnels de l’audiovisuel public, l’exclusion définitive ne se fera qu’au cours du prochain congrès.

Laissez votre commentaire