Les ambitions de Managem pour Etéké et Bakoudou

Christian Magnagna © GMT

Ce mercredi 19 septembre, le ministre des Mines, Christian Magnagna s’est entretenu avec une délégation de responsables de l’entreprise Managem Gabon conduite par son président directeur général Imad Toumi. Il était question lors de cette rencontre de faire le point sur l’exploitation de la mine de Bakoudou et de discuter de la perspective d’attribution du projet Etéké.

C’est en présence du sénateur du département de Lékoko Pierre Alban Obandji que les  responsables de Managem ont tenu à indiquer au membre du gouvernement l’ambition de cette entreprise de développer ce site aurifère. Ce dernier a d’ailleurs relevé que l’Etat fondait de grands espoirs de voir ce projet aboutir, ceci au moment où le pays est sur le point d’aménager sa réglementation dans ce domaine.

Ce gisement dont la production d’or est estimée entre une tonne et une tonne et demie par an sur une durée d’environ 5 ans constitue un projet majeur pour booster le secteur. Lors de cette réunion,  Christian Magnagna a tenu à s’assurer de la faisabilité du projet et que toute les facettes de son développement ont été prises en compte.

Dans le même sens, l’entreprise Managem par l’entremise de son PDG  a indiqué que les études de faisabilité ont été finalisées et espérait un démarrage rapide de l’exploitation. «Nous avons discuté des prochaines étapes avec le membre du gouvernement pour pouvoir finaliser les dernières discussions autour du partenariat, afin de pouvoir avancer vers sa concrétisation», a indiqué Imad Toumi.

Abordant la question de l’exploitation de la mine de Bakoubou, outre la question de la reconduction de la concession pour trois supplémentaires malgré la fin de l’exploitation, le ministre des Mines a souhaité interpeller l’entreprise sur sa responsabilité sociétale indiquant que ce renouvellement devrait permettre de développer des projets en faveur du département de Lékoko et de Bakoumba en général.

Une préoccupation partagée par le sénateur de cette localité qui a indiqué qu’un  «certain nombre d’actions ont  été menées notamment sur les Activités génératrices de revenus, la réfection de l’hôpital général de bakoumba et de la morgue. Toute ces actions sont financéses par Managem dans le cadre de sa responsabilité sociétale», a-t-il relevé.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire