Les ambitions d’Arnauld Engandji pour améliorer les conditions des personnes vivant avec un handicap

Arnauld Calixte Engandji Alandji © Gabonreview

Ce mardi 7 août 2018, le nouveau ministre de l’Égalité des chances, Arnauld Calixte Engandji Alandji, a reçu le bureau de la Fédération nationale des associations des personnes handicapées du Gabon (FNAPHG). Les échanges au cours de cette rencontre ont essentiellement porté sur la situation, la formation et l’intégration de personnes vivant avec un handicap.

Pour Arnaud Calixte Engandji Alandji, il est primordial que la société change son regard sur le handicap, ce qui implique une évolution des mentalités afin que les personnes touchées ne soient pas considérées comme un problème, mais plutôt comme des personnes à part entière, pourvues d’intelligence, de projets et d’une vision.

Occasion était donc donnée au membre du gouvernement d’esquisser quelques propositions pour améliorer la vie de ces citoyens. «Dans la première phase de cette mission, nous sommes en train de voir comment changer les mentalités des gens, que les portes soient ouvertes à la personne vivant avec handicap. Et que les infrastructures, notamment celles de l’Etat, soient construites en tenant compte de cette personne, afin qu’elle ait facilement accès à nos bureaux, aux lieux d’études et de loisirs, etc», a-t-il confié à nos confrères de Gabonreview.

Toujours dans la même logique, le ministre, en présence des membres de la FNAPHG, entend oeuvrer pour la mise en place des politiques favorable à la mise en œuvre de l’auto-entreprenariat. «Nous aurons les fonds pour financer l’auto-entrepreneuriat, ou les PME, les personnes handicapées devraient avoir accès à ces ressources-là, avec les mêmes chances et critères que tous les autres. Si elles ont des projets porteurs, viables, générateurs d’emplois ou rentables, les personnes vivant avec un handicap doivent avoir accès aux financements», a-t-il conclu.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire