Alphonse Nguimba annonce une grande croisade de prière en juin prochain

Pasteur Alphonse Nguimba, responsable du Centre d'adoration Hermon (au centre) © GMT

C’est à la faveur d’une conférence de presse organisée ce mardi 29 mai, au quartier Ozangué dans le 5e arrondissement de Libreville, que le révérend pasteur Alphonse Nguimba, responsable du Centre d’adoration Hermon (CAH), a annoncé le lancement d’une série de prière dénommée «croisade des signes et des miracles», qui se tiendra les 12, 13 et 14 juin prochains au stade de Nzeng-ayong.

Le leader fondateur de l’église Centre d’adoration Hermon, a convié, ce matin les populations de Libreville et sa périphérie, à l’édition 2018 de la grande croisade de prière qui aura lieu du 12 au 14 juin 2018, à partir de 16 heures, au stade de Nzeng-ayong, dans le 6ème arrondissement de Libreville.

Avec pour thème «le Dieu des cas impossible», les 3 jours de prières qui auront lieu en juin prochain, seront principalement développés sur 3 axes distincts, notamment réconcilier les chrétiens avec dieu, annoncer la bonne nouvelle à ceux qui sont dans les courants autres que le christianisme, et enfin la manifester de la puissance de dieu.

Pour les responsables de cette église, en tête desquels son leader, cette croisade est l’occasion rêvée d’amener les populations à se réconcilier avec l’évangile. «Nous voulons conscientiser, nous voulons véritablement créer une prise de conscience nationale afin que le  message, véhiculé, puisse revêtir un caractère surnaturel», a indiqué Alphonse Nguimba. Avant d’ajouter «au cours de ces journées de prêche, un accent particulier sera mis sur la délivrance, surtout celle des cas impossible».

Ancrée dans la tradition religieuse de cette église, la prochaine croisade de prière s’inscrit dans un long cycle de campagnes de délivrance que l’église a mis au service du Gabon depuis 2005.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire