mardi,1 décembre 2020
Accueil A La Une Alibandeng: la famille de Gégé met le feu à la maison de...

Alibandeng: la famille de Gégé met le feu à la maison de l’assassin de leur fils

C’est à une véritable vendetta que se serait livrée la famille du jeune Gégé, assassiné par 3 de ses amis au quartier à Alibandeng le dimanche 19 juillet 2020. Selon des sources concordantes, la famille du défunt aurait mis le feu à la maison du principal mis en cause de nationalité nigériane. 

C’est la débandade à Alibandeng dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville depuis hier dans la soirée. La famille d’un jeune homme qui a trouvé la mort après avoir été agressé à la bouteille par un jeune du même quartier aurait mené ces dernières heures une expédition punitive après l’arrestation de l’un des présumés meurtriers

Il faut souligner que cette affaire serait partie d’une dispute entre amis qui aurait malheureusement tourné au drame. Selon des informations recueillies auprès d’une source proche du dossier, c’est le jeune Gégé, loin d’être un enfant de coeur, qui aurait porté main sur son ami. En guise de vengeance, le frère aîné de ce dernier aurait décidé de donner une leçon à Gégé qui trouvera la mort. 

On est donc bien loin de la première version des faits. Néanmoins, on est sûr que Gégé a été surpris par son agresseur alors qu’il tentait de regagner son domicile. Les témoignages recueillis ajoutent que l’agresseur n’a pas été aidé par des complices bien que ces derniers ne l’aient pas expressément retenu. À la suite du coup de bouteille, le présumé assassin a fondu dans la nature laissant sa victime à terre. 

Saisies, les forces de l’ordre dépêchées sur les lieux sont parvenues à interpeller l’agresseur ainsi que les membres de sa famille. Ce n’est qu’après le départ de la Police Judiciaire (PJ) que la colère aurait pris le dessus sur la raison. Sur le champ, la maison de la famille nigériane sera mise à sac avant d’être mise en feu. 

Attristée par la tournure prise par les événements, plusieurs riverains se questionnent sur la portée réelle de l’acte démesuré posé par les membres de cette famille. « Tout ça parce que ce sont des étrangers ou bien ? », s’est interrogée une riveraine ayant assisté à la scène et connaissant la victime et son bourreau. Par ailleurs, certaines sources indiquent que le frère aîné du défunt, tout fraîchement sorti de prison, aurait agressé à tout vent les ressortissants nigérians de la zone. 

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gif 2px
Bestheinfusion