mardi,29 septembre 2020
Accueil Derniers articles Alia Maeva Bongo Ondimba: «l'orientation sexuelle n'est ni un délit ni un...

Alia Maeva Bongo Ondimba: «l’orientation sexuelle n’est ni un délit ni un crime»

C’est la position défendue par la directrice générale de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (AGASA) Alia Maeva Bongo Ondimba, par ailleurs conseiller municipale du Parti démocratique gabonais (PDG) dans la commune d’Akanda. Une affirmation qui rame à contre courant de la vague de réactions enregistrée ces derniers jours depuis le vote de l’Assemblée nationale actant le retrait de l’alinéa 5 de l’article 402 du Code pénal prévoyant la répression de l’homosexualité. 

C’est par le biais d’un tweet que la jeune leader politique a tenu à réagir à l’actualité autour de la dépénalisation de l’homosexualité. Si dans la majorité des cas, les les leaders se sont montrés opposés à cette propositions du gouvernement, Alia Maeva Bongo Ondimba a tenu à rappeler les fondements de ce qu’on peut qualifier de société égalitaire. 

Ainsi, le cadre du parti de masse, a relevé que « les véritables valeurs morales sont celles que l’on inculque à nos enfants: Bienveillance Tolérance Respect Amour ». « L’orientation sexuelle n’est ni un délit ni un crime », a-t-elle martelé. Dans le même temps,  Alia Maeva Bongo Ondimba a relevé que d’autres sujets devraient occuper le débat c’est le cas notamment de la pédophilie, de l’inceste ou encore des crimes rituels.  

Face au débat sans cesse grandissant sur l’idée que la dépénalisation serait une légalisation tacite de l’homosexualité, la directrice générale de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire a relevé qu’elle « supprime simplement les sanctions pénales encourues pour des actes contraires à la loi ».

Laissez votre commentaire

Global Media Time Gifpx
Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Street 103 Gabon Gmt