Ali Bongo visite le navire hôpital «He ping fang zhou»

Arrivé sur nos côtes il y a quelques jours dans le cadre de la mission Harmony 2017, le navire-hôpital «He ping fang zhou» ou  l’Arche de paix à reçu comme hôte ce samedi 7 novembre au nouveau port international d’Owendo opéré par GSEZ, le président de la République, Ali Bongo. Occasion pour ce dernier de se rendre compte du déroulement de cette mission d’aide à la santé rendu possible grâce aux liens séculiers qu’entretiennent le Gabon et la République populaire de Chine.  

A son arrivé, il a été accueilli par le Commandant du navire, le contre-amiral Guan Bailin, et par l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Hu Changchun. Après la revu d’un  détachement de l’Armée populaire de libération, il s’est fait présenter les équipements médicalisés de l’hélicoptère Super Frelon Z-8 embarqué sur ce bâtiment de 178 mètres, jaugeant 14.300 tonnes et pourvu de 4000 m² d’espaces dédiés aux soins.  

Accompagné par les officiers et médecins de liaison du Service de santé militaire, le Chef de l’Etat a pu se rendre compte du bon déroulement de cette opération médico-militaire. Ainsi, est-il allé à la rencontre de nombreux patients pris en charge par les quelque 600 médecins et infirmières de ce navire frappé de la Croix-Rouge et protégé par les conventions de Genève.

S’exprimant au sortir de cette visite enrichissante, Ali Bongo n’a pas manqué d’exprimer son satisfecit quant à la présence sur les côtes gabonaise de ce vaisseau exceptionnel. Il a par ailleurs, réaffirmer son engagement à mettre la santé des populations au centre de son action politique. «La santé est une de mes préoccupations majeures, et il faut rappeler que l’armée peut sauver des vies et offrir des soins de qualité à la population», a t-il indiqué.

Construit en 2008,  ce navire hôpital dispose d’équipement ultra moderne. On y trouve une radiographie, un scanner, huit salles d’opération, sept centres de soins et de santé et 300 lits. Il y a également un laboratoire d’analyses, une salle d’examen (électrocardiogramme, échographie, etc), une zone de stérilisation et divers services. Les services offerts vont de prestations cardiovasculaires aux soins dentaires, en passant par la gynécologie,  l’ophtalmologie, la pédiatrie ou encore  la médecine interne.

Au terme d’une escale d’une semaine au Gabon inscrite dans le cadre de la tournée Harmony 2017 de l’Arche de la paix, le chef de l’Etat s’est attaché à établir le bilan de l’opération et s’est assuré de l’établissement d’une parfaite chaîne de suivi avec les structures hospitalières gabonaises.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire