Ali Bongo : «Je me sens bien. Et de mieux en mieux chaque jour»

Gabon Gabonmediatime Ali Bongo Ondimba Gabon
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba © L'Union

Depuis son accident vasculaire cérébral le 28 octobre 2018 à Riyad en Arabie saoudite, la santé du président de la République a suscité crainte et doute. Aujourd’hui, au milieu des appels à la vacance du pouvoir et des 10 ans passés à la tête du Gabon, Ali Bongo Ondimba semble aller mieux et se veut rassurant. C’est ce qui ressort de l’entretien exclusif qu’il a accordé au quotidien L’Union ce mercredi 16 octobre 2019. Un message adressé à ses compatriotes, mais surtout, semble-t-il, à ses détracteurs.

L’état de santé du président de la République cristallise le débat politique depuis octobre 2018. Date à laquelle le chef de l’Etat a fait un malaise qui a failli lui coûter la vie et dont les conséquences politiques se sont avérées  graves. Seulement, tel un phoenix, Ali Bongo Ondimba semble renaître de ses cendres. C’est ce que nous rapporte le quotidien L’Union, sous la plume de son directeur de la publication Lin Joël Ndembet,  dans une interview publiée dans sa parution de ce mercredi 16 octobre 2019.


Pour Ali Bongo Ondimba, le pire est passé, car il a recouvré sa santé et compte certainement la conserver longtemps. Un retour qui se ferait progressivement mais sûrement. « Je me sens bien. Et de mieux en mieux chaque jour. Je veux remercier très chaleureusement le peuple gabonais pour son soutien et son affection dans l’adversité », a-t-il confié au journaliste Lin Joël Ndembet.

Dans cet entretien exclusif qui coïncide avec les 10 ans d’Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon, le président de la République s’est dit plus que jamais déterminé à servir son pays. Une détermination qui serait renforcée par les épreuves difficiles qu’il a traversées ces derniers mois. « Quand vous avez traversé pareille épreuve, vous prenez conscience de beaucoup de choses. Aujourd’hui, je suis plus que jamais déterminé à rendre à mon pays ce qu’il m’a donné, à lui être utile et le conduire vers un avenir meilleur », a-t-il confié.

Laissez votre commentaire