Ali Bongo interné à l’hôpital militaire de Rabat pour «un complément de soins»

Ali Bongo Ondimba serait interné à l'Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V © D.R/GMT

Arrivé à Rabat au Maroc en provenance de Riyad ce jeudi 29 novembre en début de matinée, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba aurait été immédiatement admis à l’Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, rapporte le site d’informations et d’analyses marocain Le1.ma. Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC), celui-ci devra poursuivre sa convalescence dans cet établissement hospitalier hautement sécurisé pour l’occasion.

Conformément à la déclaration faite par Sylvia Bongo Ondimba sur son compte Facebook, le président est arrivé il y a un peu plus de 24 heures dans la capitale politique du Royaume chérifien.  Ce transfert d’Arabie Saoudite vers le Maroc selon la première dame « a été rendu possible grâce à l’amélioration très significative de l’état de santé » d’Ali Bongo.

Interné dans le pavillon VIP de Hôpital Militaire d’Instruction Mohammed V, qui est doté des meilleurs médecins et de matériels de pointe, le Chef de l’Etat y poursuivra « un complément de soins et une convalescence, sous l’œil attentif du Colonel Ahmed Bourazza, professeur de médecine, et chef de service de neurologie ».

« Le bâtiment VIP est hautement sécurisé. En plus d’éléments de la gendarmerie royale, des unités spéciales relevant de la DGSN et d’autres corps en civil veillent à la sécurité des lieux. C’est sur proposition du roi Mohammed VI et du conseil de son proche entourage, qu’Ali Bongo a choisi de se rendre au Maroc pour y poursuivre son traitement », renseigne notre confrère marocain.

Laissez votre commentaire