dimanche,25 juillet 2021
AccueilA La UneAli Bongo: «ce séminaire gouvernemental ne doit pas être un énième exercice...

Ali Bongo: «ce séminaire gouvernemental ne doit pas être un énième exercice de réflexion»

Ecouter cet article

Ce lundi 18 janvier s’est ouvert au Palais du Bord mer de Libreville le séminaire gouvernemental sur la stratégie de développement 2021 du Gabon. Présidée par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, cette rencontre prévue se tenir du 18 au 19 janvier sera l’occasion selon le numéro un gabonais de faire le bilan des politiques mises en place sur le plan socio-économique, déceler ses faiblesses et à terme de dégager des pistes de solutions.  

Si lors de son allocution, le président de la République a reconnu l’impact indéniable de la crise de la Covid-19 sur l’économie et partant, sur les conditions de vie des populations, il n’a pas manqué de relever que ce séminaire gouvernemental doit permettre de dresser un bilan. « Savoir où en est aujourd’hui le Gabon sur le plan de son  développement, à la fois économique et social. Savoir ce qui a été bien fait et qui doit être consolidé. Savoir ce qui n’a pas bien fonctionné et qu’il faut nécessairement changer et améliorer », a souligné Ali Bongo Ondimba.  

Pour ce faire, le chef de l’exécutif a tenu à rappeler aux membres du gouvernement que ladite rencontre ne devrait pas être un simple « exercice théorique ». Pour le chef de l’Etat, il revêt un caractère important et a deux objectifs principaux « d’abord, permettre à notre pays, dans les  deux ans qui viennent, de rebondir. Ensuite,  mettre notre pays sur la voie de la transformation ». « Les deux prochaines années doivent déterminer la trajectoire que prendra le Gabon pour la prochaine décennie », a-t-il indiqué. 

« J’attends donc de votre part du  pertinent, du concret, du concis. Un, quoi faire. Deux, comment le faire. Trois, suivant quel calendrier. Les réflexions qui seront  dégagées ne devront pas rester lettre morte. Elles devront être exécutées en totalité et dans la  réalité. C’est d’ailleurs ce qu’attendent légitimement nos concitoyens. Voir l’action publique, la  politique changer leur vie, au quotidien. Rapidement et tangiblement », a martelé le chef de l’Etat.

Laissez votre commentaire

Mondjo Mouegahttp://gabonmediatime.com
Titulaire d'une Licence en droit, l'écriture et la lecture sont une passion que je mets au quotidien au profit des rédactions de Gabon Media Time depuis son lencement le 4 juillet 2016 et de GMTme depuis septembre 2019. Directeur des Rédactions et Rédacteur en chef de GMTme