Alfred Edmond Nziengui Madoungou viré de la présidence de la République

Alfred Edmond Nziengui Madoungou © D.R

Tout puissant conseiller d’Ali Bongo Ondimba au cours de son premier mandat, le rôle d’Alfred Edmond Nziengui Madoungou dit “V” a commencé à s’amenuiser depuis 2017. Il a finalement été «remis à la disposition de son administration d’origine».

C’est aux termes du Communiqué final du Conseil des ministres qui s’est tenu ce vendredi 27 avril 2018, qu’Alfred Edmond Nziengui Madoungou, précédemment Conseiller du président de la République, a été remercié.

Fervent soutien d’Ali Bongo Ondimba, notamment dans le département de l’Ogoulou (Mimongo), où il était devenu incontournable, “V” Madoungou quitte la présidence de République par la petite porte. Son passage en tant que Conseiller du Chef de l’Etat a été marqué par des affaires criminelles, notamment l’inculpation de cinq de ses proches pour «association de malfaiteurs et assassinat avec prélèvement d’organes humains», par le procureur du tribunal de Mouila.

Alfred Edmond Nziengui Madoungou a finalement été viré de la présidence et «remis à la disposition de son administration d’origine», précise le communiqué final du Conseil des ministres.

Laissez votre commentaire

Laisser un commentaire