Alfred Bongo veut s’accrocher à la tête de la Fegaboxe

Alfred Bongo © Times Infos

Destitué de ses fonctions de Président de la fédération gabonaise de Boxe (Fegaboxe) par les présidents des Ligues le 12 mai dernier, le désormais ex-président de l’institution Alfred Bongo, a été reçu le lundi 28 mai derniere par le ministre en charge des sports Alain Claude Bilie-By-Nze.

C’est donc un nouvel imbroglio qui secoue le monde du sport gabonais. Alfred Bongo dont l’éviction à la tête de la Fegaboxe a été récemment actée par les présidents des ligues, aurait semble t-il entamé un bras de fer avec lesdits présidents des ligues.

Reçu par le ministre des sports Alain Claude Bilie-By-Nze lundi dernier, Alfred Bongo n’a pas manqué l’occasion pour narguer ses détracteurs au micro de radio Gabon, les assimilant à des «personnes en manque de reconnaissance (…) et qui essaient de se faire connaître», ajoutant «On ne peut pas se lever un bon matin et s’autoproclamer président d’une fédération avec un bureau reconnu du ministère et des instances et nationales et internationales».

Si cette audience sonne comme un désaveu des présidents des ligues de la part de la tutelle, les faits rappellent néanmoins, pour celui qui avait été élu le 27 mars 2017, que «son bureau n’a jamais été reconnu jusqu’à ce jour par le Comité national olympique».

Laissez votre commentaire