Alain Ossamy Djoubi, DG des douanes à « sans famille »

© Le Nouveau Gabon

Arrêté le samedi 25 février dernier, le Directeur général des douanes et des droits indirects,  Alain Ossamy Djoubi a été présenté ce 1er mars 2017 au procureur de la République pour qu’il apprécie l’opportunité des poursuites. Au terme de son audition, il a été déféré à la prison centrale de Libreville, ce soir.



Pour rappel, Alain Ossamy Djoubi a selon le site d’actualité proche de la présidence de la République été dénoncé par un de ses collaborateur, le Colonel Jean Bertrand Ngalibika, qui « a été arrêté en flagrant délit, pendant une transaction qu’il menait avec la société EGCA SATRAM. 100 millions de francs CFA en espèce ont été reçus par le colonel. L’argent n’a pas été déclaré aux recettes de l’état. il aurait avoué l’implication du Directeur général.»

Jean Bertrand Ngalibika, collaborateur d’Alain Ossamy Djoubi, qui l’a dénoncé a été libéré sous caution. L’ancien directeur général des Douanes quant à lui sera en détention préventive en attendant un jugement définitif.

Laissez votre commentaire