Akébé : un incendie décime 4 maisons et ôte la vie à des jumelles de 2 ans

Une vue des maisons décimées par l'incendie derière le marché d'Akébé

Ce mardi 25 juillet 2017, un incendie s’est déclenché à Akébé (derrière le marché), dans le 3ème arrondissement de Libreville. Les flammes ont décimé quatre habitations. On dénombre actuellement deux décès et un blessé grave.

Il est 13 heures, lorsque commence l’incendie qui en quelques minutes à réduit en cendre quatre habitations. Le feu aurait été déclenché par une marmite oubliée sur un réchaud par une dame, qui se serait rendue  dans un bar à proximité.

En plus de ce lourd bilan matériel, l’on dénombre deux décès et un blessé grave. Des jumelles de deux ans ont perdu la vie, et un garçon de quatre ans a été grièvement brûlé. Ce dernier n’a eu la vie sauve que grâce aux riverains qui tentaient de façon artisanale d’arrêter la progression des flammes.  

Les populations déplorent l’absence des services publics compétents en la matière. Pas de sapeurs pompiers, ni de policiers encore moins le samu social. Seules les pompes funèbres sont venues retirer les corps totalement calcinés des fillettes.

Cet énième drame relance la problématique de l’accès à certaines zones des quartiers populaires de Libreville et ses environs aux sapeurs pompiers, en plus de leur manque de réactivité et du sempiternel problème d’eau.

Laissez votre avis