Akanda: Elle tue son père à coup de planche

Hermona Oyane Nzoghe Eyanga 19 ans, auteur du paricide © L'Union

Le quartier d’Angondjé dans le deuxième arrondissement de la commune d’Akanda, vit un état de consternation sans égal suite au décès tragique de l’un de ses riverains, il y’a quelques jours. Ruffin Nzoghe-Bekale, un quinquagénaire Équato-guinéen,  aurait succombé à un coup de planche reçu au flanc gauche, asséné par sa fille.



En effet, la fille aînée du défunt, Hermona Oyane Nzoghe Eyanga 19 ans, aurait portée le coup fatal à son géniteur au cours d’un dispute avec ce dernier. Après le constat d’usage des éléments de l’État-Major des polices d’investigations judiciaires (EMPJ), le parricide ne fait aucun doute. Placé en garde à vue en attendant d’être présentée devant le parquet de Libreville, l’auteur de cet acte s’est confiée durant son interrogatoire sur le motif de son geste.

Hermona Oyane Nzoghe Eyanga reprochait à son père sa démission, c’est-à-dire son incapacité à assumer les charges familiales. Selon elle, ce dernier lui aurait demandé, le jour du drame de quitter la maison familiale, car majeure elle se devait de voler à son tour de ses propres ailes. L’opposition de sa fille lui vaudra des coups que son père lui administrera à l’aide d’une planche. Malheureusement pour Nzoghe Bekale, sa fille réussira à lui arracher le morceau de bois de ses mains, lui administrant à son tour un coup au flanc gauche qui lui sera fatal.

Mal en point, Ruffin Nzoghe-Bekale décèdera quelques heures plus tard sur la route du Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). L’enquête révèlera également, que malade Ruffin Nzoghe-Bekale était incapable de sortir sa famille de l’état de précarité extrême dans laquelle celle-ci vivait. Ses enfants, toujours d’après l’enquête ne disposeraient pas d’acte de naissance et ne sont non plus scolarisés. Ayant eu vent de cette situation, le service social de la mairie d’Akanda avait initié une procédure dans le sens d’assurer une protection à ses enfants. Une démarche que le couple Nzoghe Bekale aurait fortement réprouvée.

Laissez votre commentaire