Akanda: la route du Cap des pères réhabilitée par les Éléments français au Gabon

Ouverture de la route du cap des pères à Akanda © D.R

Dans le cadre de la coopération qui lie depuis des décennies le Gabon à la France, les Éléments français du Gabon viennent de poser un geste qui devrait soulager un temps soit peu les populations. Et pour cause, ces derniers ont procédé le mardi 19 février 2019 à la réhabilitation de la voie qui mène à l’archidiocèse sise au cap des pères dans la commune d’Akanda alors qu’elle était depuis quelques années devenue inaccessible au vu de son état piteux.



Ce geste qui sonne comme un symbole des bonnes relations entre le Gabon et la France, démontre également l’intégration totale des EFG dans le pays. Dans le soucis de participer également au développement du pays qui les accueille, ils ont procédés à la réhabilitation de cette voie qui devenait un véritable goulot d’étranglement pour les populations riveraines.

L’action menée par les EFG n’est d’ailleurs pas la première du genre.p En 2018, ils avaient respectivement réfectionné des salles de classe au collège catholique de Nkembo et construit une passerelle au quartier derrière la prison. Le mardi dernier, ce fut au tour de la commune d’Akanda de bénéficier de leur aide. Munies de moyens logistiques, les équipes des EFG ont mis à jour une voie entière. Rappelons que cette dernière était réputée impraticable et à l’origine de moultes accidents de voitures.

Pour célébrer cet énième accomplissement, une cérémonie a été organisée avec la participation des autochtones de la localité et du représentant de l’archidiocèse Monseigneur Alexis Owanwiri. Occasion pour le général Jean Pierre Perrin de clamer son attachement au Gabon. « C’est le raffermissement des liens avec l’archidiocèse certes, mais c’est surtout la concrétisation de la relation forte entre les EFG et ce pays qui nous accueille », a-t-il confié à notre confrère du quotidien L’Union.

Laissez votre commentaire