dimanche,25 septembre 2022
AccueilActualitésPolitiqueAkanda: Antoine Kouna Loumagakouyi fait le point des 34 textes de lois...

Akanda: Antoine Kouna Loumagakouyi fait le point des 34 textes de lois adoptés lors de la session ordinaire 

Ecouter cet article

Le sénateur de la Commune d’Akanda a dressé le bilan des travaux législatifs de la session ordinaire comptant pour l’année 2021-2022, le samedi 13 août 2022 en présence des conseillers municipaux et les chefs de quartier de ladite circonscription territoriale. À cet effet, Antoine Kouna Loumagakouyi a rappelé que les 34 textes de lois examinés puis adoptés visent à davantage améliorer les cadres institutionnel et social en lien étroit avec le bien-être de tous.

Comme à l’accoutumée, le vénérable Sénateur Antoine Kouna Loumagakouyi a donné rendez-vous aux différents conseillers municipaux ainsi que les chefs de quartier au sein de la salle de conférence de l’hôtel de Ville d’Akanda en présence de l’édile Patrick Yvon Rombogouera. Inscrite dans le cadre de la cérémonie de restitution du bilan des travaux législatifs de la session ordinaire année 2021-2022, cette rencontre a été l’occasion pour l’élu de rappeler aux populations le rôle prépondérant qu’elles ont à jouer dans la vulgarisation des textes de lois qui ont été adoptés par la chambre haute du parlement Gabonais.

Ainsi, le vénérable Antoine Kouna Loumagakouyi a indiqué que des « 34 textes de lois examinés et votés, 16 sont des loi ordinaires, 5 des lois d’autorisation de ratification de conventions internationales, 10 des textes de ratification d’ordonnance , 2 des lois organiques et 2 propositions de loi ». Non sans manquer de préciser que ces textes de lois portent l’organisation des institutions, économie finance et fiscalité, les réformes administratives, les questions sociales et de santé, les changements climatiques, sport et de la culture et les traités et accords internationaux.

Rappelant le rôle d’un Sénateur, l’élu a pris le soin d’expliciter chacun des textes adoptés. Au niveau de l’organisation des institutions, il s’agit du projet d’ordonnance modifiant et complétant loi organique n°09/91 du 26 septembre 1991 sur la cour constitutionnelle qui intègre des modifications récemment apportées dans la constitution. À cela s’ajoute le projet d’ordonnance portant loi organique fixant les modalités d’exercice par le collège d’intérim du Président de la République qui détermine l’ordre de préséance des membres du collège chargé d’assurer l’intérim du président de la République. 

Pris en application des conclusions des assises à Angondjé sur la révision de la constitution, les projets d’ordonnance portant loi organique relative au Président de la République, en vue la révision des conditions d’éligibilité du Président de la République, portant institution de la Médiature de la République, portant création du Haut-commissariat de la République, fixant les attributions, l’organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil Supérieur de la Magistrature, constituent des avancées significatives.

Au plan économique, financier et fiscal, Antoine Kouna Loumagakouyi a souligné que le projet de loi déterminant les ressources et les charges de l’Etat pour l’année 2022 a inséré, en cours d’année, des améliorations de la part fiscale de l’État dans le budget équilibré en hausse de 359 milliards FCFA. Aussi, l’aménagement du fonds souverain de la République Gabonaise, à travers l’allocution de nouvelles ressources a son capital humain et le Système de de statistique nationale (SSN) mieux structuré.

Si les réformes administratives ont principalement porté sur la décentralisation, le statut social de l’huissier de justice et la restructuration de l’ordre financier, les représentants des populations ont particulièrement été captivés sur les questions sociales qui emportent la mise en place du projet de loi portant orientation du système d’information de santé en République Gabonaise, la création du centre hospitalier universitaire Amissa Bongo, l’amélioration de la protection et assistance consulaires des Gabonais à l’étranger et la naissance du Pôle National pour la promotion de l’emploi.

Non sans évoquer la proposition de loi portant protection et promotion des droits des personnes âgées. L’environnement n’est pas en reste avec notamment le projet d’ordonnance spécifique relatif aux changements climatiques. En culture et sport, il a été adopté le texte de loi structurant l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC). Le bilan s’est clos sur la présentation des ratifications sur le commerce des armes, de la convention de consolidation avec la République de Corée, de la convention avec le gouvernement de la République Italienne, de l’accord sur la non double imposition et la prévention fiscale en matière d’impôts sur le revenu.

Une vue de l’axe rond point – Sherko désormais praticable © D.R.

Pour leur part, les chefs de quartiers ont souhaité que la route, l’eau potable, l’accès à la santé et l’éducation ne soient plus que des lointains souvenirs. Une confiance placée en leur élu qui a toujours répondu présent à toutes les sollicitations. Dernier fait en date, la journée citoyenne du samedi 6 août dernier où Antoine Kouna Loumagakouyi a permis de réhabiliter l’axe Rond-point 9 provinces- Sherko avec le curage de caniveaux et le nivellement de la voie grâce à la caillasse déversée. Il faut dire qu’une action similaire a été menée au Cap Esterias par le suppléant du sénateur d’Akanda qui démontre son attachement à la tradition républicaine mais également aux cris de celles et ceux qui l’ont porté au parlement.

Lyonnel Mbeng Essone
Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )

Laisser un commentaire

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Global Media Time Gif
Nouvel Album de l'artiste RODZENG
Enami Shop
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x