samedi,25 septembre 2021
AccueilDerniers articlesAkanda: Antoine Kouna Loumagakouyi fait le point de la 1ère session ordinaire...

Akanda: Antoine Kouna Loumagakouyi fait le point de la 1ère session ordinaire du parlement

Ecouter cet article

C’est dans le cadre de la restitution du bilan des travaux législatifs de la première session ordinaire année 2021 que le sénateur de la Commune d’Akanda a échangé ce samedi 7 août 2021 avec les conseillers municipaux de ladite circonscription territoriale. En effet, Antoine Kouna Loumagakouyi a tour à tour expliqué les 32 lois adoptées en vue d’améliorer la condition de la Femme, restructurer le Sénat mais aussi les institutions étatiques en vue du bienêtre commun.

C’est la salle de conférence de l’hôtel de Ville d’Akanda qui a servi de cadre à cette cérémonie solennelle de restitution du bilan des travaux législatifs de la première session ordinaire année 2021. Événement auquel prenaient part l’édile de la juvénile commune Patrick Yvon Rombogouera et les conseillers municipaux de cette circonscription territoriale. En l’entame des travaux, Antoine Kouna Loumagakouyi a une nouvelle fois loué l’intérêt de ses électeurs en sa modeste personne non sans manquer de saluer la vision d’Ali Bongo Ondimba dans l’édification de la nation.

Par ailleurs, le sénateur d’Akanda a dressé le tableau des lois adoptées en vue d’améliorer le quotidien des populations. « Sur le plan législatif, le sénat a voté 32 textes au total ; parmi lesquels on compte le projet d’ordonnance portant loi organique sur le sénat qui prévoit que 67 sénateurs siégeront désormais au Parlement gabonais. Mais seuls 52 seront élus. Les 15 autres seront nommés par le président de la République », a-t-il indiqué. Une avancée considérable puisque le nombre de sénateurs passe de 102 à 67, soit une réduction de près de 35%.

En matière de promotion de l’égalité entre les sexes et la protection des femmes contre toutes les formes de violence, Antoine Kouna Loumagakouyi a énoncé le projet de loi portant élimination des violences faites aux femmes, le projet de loi portant modification et suppression de certaines dispositions du Code Civil en République Gabonaise ainsi que, le projet de loi portant modification de certaines dispositions de loi n° 006/ 2020 du 30 juin 2020 portant modification de certaines dispositions de la loi n° 042/2018 du 5 juillet 2019 portant code pénal de République Gabonaise.

Au terme d’un exposé limpide, le Sénateur d’Akanda a éclairé la lanterne de l’assistance sur l’ordonnance instituant l’obligation de mise en valeur des concessions d’aménagement foncier et de construction d’immeubles en République gabonaise. Lequel permettra à l’Etat de proposer plus de parcelles viabilisées. La jeunesse n’est pas en reste avec les projets de loi portant révision du code du travail en République Gabonaise et celui portant réorganisation de l’Office National de l’emploi qui prend désormais l’appellation de Pôle National de l’emploi. 

Pour clore son exposé, l’élu de la jeune Commune d’Akanda a passé en revue les projets de loi de règlement pour la gestion 2019, de projets de loi autorisant l’Etat gabonais à contracter un emprunt mais également l’ordonnance portant création d’une réserve stratégique d’or en République Gabonaise. Pour Antoine Kouna Loumagakouyi, cet ensemble de textes « doit être imprégné par les populations car ils visent à donner une nouvelle vision à notre pays. Les jeunes, les femmes, la santé et même le sport vont désormais être mieux structurés », a-t-il précisé. La cérémonie s’est clôturée par un apéritif dans le respect des gestes barrières.

Laissez votre commentaire

Lyonnel Mbeng Essonehttps://www.gabonmediatime.com
Journaliste Reporter (Société - Justice - Faits divers )
Enami Shop