Air CEMAC définitivement cloué au sol

© D.R

Après avoir suscité un certain nombre d’attentes de la part des citoyens de la sousrégion Afrique centrale depuis l’adoption en 2001 des textes liés à sa création, la compagnie Air CEMAC créée en 2002, n’aura jamais répondu aux attentes, pire elle n’aura même jamais décollé. Les autorités de la zone CEMAC ont d’ailleurs parachevé ce 3 Août 2018, son processus de liquidation.

C’est une compagnie aérienne qui était censée être les ailes de l’Afrique centrale. Devant rendre plus faciles et plus accessibles les vols à destination des capitales des différents pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), Air CEMAC n’aura jamais pu décoller faute à de nombreuses difficultés liées à sa mise en service.

En effet, compagnie aérienne inter-étatique sous-régionale africaine, dont le siège devait être établi à Brazzaville, Air CEMAC aura effectivement été créé en 2002 après l’adoption en 2001 des textes y relatifs. Voulue par les différents chefs d’Etats de cette sousrégion, la compagnie devait rallier dans un premier temps les capitales des six pays de la zone, puis une vingtaine de capitales continentales et à terme six métropoles européennes.

N’ayant jamais vu le jour, c’est donc un nouvel échec pour les dirigeants de la zone CEMAC qui n’ont jusquelà jamais su mener à bien un projet communautaire. Le processus de liquidation ayant été engagé ce 3 Août, il a été décidé que les 7,5 milliards de Fcfa constituant le boni de liquidation seraient affectés à la Banque des Etats de l’Afrique centrale.

Laissez votre commentaire