jeudi,25 novembre 2021
AccueilDerniers articlesAigle royal: la direction se désole de la polémique autour des erreurs...

Aigle royal: la direction se désole de la polémique autour des erreurs sur son tableau d’information

Ecouter cet article

L’image avait suscité des railleries sur les réseaux sociaux mettant même en doute le sérieux de cet établissement scolaire, mais surtout le professionnalisme de son administration et de son corps enseignant. Si à première vue, cette situation pourrait être blâmable, la vérité est tout autre, car elle révèle un simple imbroglio au sein de l’établissement alors que l’ensemble du personnel était absent des locaux. 

Tout serait parti de la décision du gouvernement de procéder à la fermeture de l’ensemble des établissements scolaires publics et privés, suite au risque de propagation du Covid-19. Une mesure qui a amené la direction générale de l’établissement Aigle royal à prendre une note invitant les parents à s’acquitter des frais de scolarité de leur enfant malgré l’arrêt des cours. 

Le tableau à l’origine de la polémique © GMT

Sauf que ladite note d’information a vite fait de susciter l’émoi sur les réseaux sociaux car présentant plusieurs fautes d’orthographe et de grammaire. Une situation qui a soulevé une vague d’indignations au sein de l’opinion et a remis en doute le sérieux de l’établissement. Selon un responsable de la structure rencontré sur place par Gabon Media Time, cette affaire n’est qu’un malentendu qui est survenu en l’absence du personnel. 

A la suite de la mesure gouvernementale « la directrice a bien pris et rédigé cette note d’information pour les parents qui souhaitaient s’acquitter des frais de scolarité. Après son départ, le gardien qui vit dans l’enceinte de l’établissement a oublié le tableau à l’extérieur et avec la pluie qui s’est abattue sur la ville une partie du texte a été effacé. Croyant bien faire, le gardien a tenté de réécrire le texte avec les erreurs qui ont été observées », nous a-t-elle confié. C’est à la suite de ce geste, le tableau étant à l’extérieur, qu’un riverain l’aurait photographié et envoyé sur les réseaux sociaux. 

Un fâcheux incident qui a même abouti à une descente de l’inspection d’académie qui n’a fait que constater qu’il s’agissait d’un simple malentendu, l’administration n’étant pas responsable. Avec un effectif estimé à près de 200 élèves et un niveau allant de la crèche en 5 année, Aigle royal est l’un des établissements de référence dans la commune d’Akanda, toute chose qui a amené la direction à s’excuser pour cette affaire qui a quelque peu écorné son image. 

Concernant les interrogations sur la demande de paiement par mobile money des frais de scolarité, il faut souligner que cela procède du fonctionnement de l’établissement, car sans le versement de ces fonds, il ne peut pas assurer le paiement des salaires de son corps enseignant surtout que ces derniers continuent de travailler même en période de confinement en produisant des cours qui seront mis à la disposition des apprenants. 

Laissez votre commentaire

Henriette Lembethttp://gabonmediatime.com/
Journaliste Le temps est une donnée fatale à laquelle rien ne résiste...
Enami Shop