Aigle Douanes : saisie de marchandise d’une valeur de 1,31 milliard de FCFA

Le Commandant Aymar Okouma Koubangoye, ce vendredi 17 novembre à la DGDDI © GMT

Lancée le mercredi 8 novembre par le directeur de cabinet du Président de la République, Brice Laccruche Alihanga, l’opération dénommée Aigle Douanes commence à porter ses fruits. C’est donc pour faire le bilan de cette première semaine, que le porte parole de cette dernière, le Commandant Aymar Okouma Koubangoye, a animé un point de presse ce vendredi 17 novembre à la direction générale des douanes et des droits indirects sis à la zone industrielle d’Oloumi.

En effet, cette opération diligentée par les plus hautes autorités est consécutive à l’observation d’une baisse drastique des recettes douanières et à la prolifération de marchandises prohibées sur le marché intérieur. C’est donc dans l’optique d’enrayer ces phénomènes qui ont une incidence majeur sur l’économie du pays que le gouvernement, sous instruction du chef de l’Etat, Ali Bongo, a décidé du lancement de cette opération coup de poing.

Ainsi, comme objectif assigné aux agents en charge de cette opération, il s’agira d’optimiser les recettes douanières ; protéger les consommateurs des produits et trafics illicites ; lutter contre la vie chère.  Elle a pour objectif de renforcer les contrôles des biens et des personnes aux frontières et à l’intérieur du territoire national, afin d’améliorer les recettes douanières ;  favoriser le comportement civique des usagers ; réduire la fraude transfrontalière ; et sécuriser le cadre des consommateurs.

Evoquant par la suite les résultats enregistrés au cours des 7 premiers jours de cette opération, le Commandant Aymar Okouma Koubangoye a indiqué que ceux-ci étaient satisfaisant du fait de l’importante saisie, opérée par les services des douanes, de marchandises et produits prohibés ces derniers jours.  

S’agissant des exportations sans déclaration de marchandises : 1610 produits ont été saisis. Il s’agit, entre autres, de produits alimentaires et d’aliments pour animaux. L’estimation de la valeur de ces marchandises est de 9 884 219 FCFA.

Concernant les importations sans déclaration, environ 508 millions de FCFA de marchandises ont été interceptées. Ces produits incluent notamment des boissons alcooliques et non alcooliques, du matériel médical et des vêtements et accessoires.

Par ailleurs, il a relevé que les services des Douanes ont également constaté des infractions de détentions irrégulières de marchandises importées sur le territoire national. C’est à ce titre que les équipes de l’opération ont procédé à la saisie de 3 535 produits, dont des ouvrages de la bijouterie en or et en argent dont l’estimation de la valeur est de 451 710 000 FCFA; des vêtements et accessoires d’une valeur de 443672880 FCFA; ou encore des machines et des appareils d’imprimerie industrielle d’une valeur estimative de 61 700 000 FCFA. Il faut noter aussi que plus de 4 000 faux médicaments ont été saisis à ce jour. Enfin, 392 073 marchandises diverses importées en toute irrégularité sont en cours de traitement.

Au vue de ce bilan encourageant, le porte-parole a révélé que pour la première semaine de son déploiement ce sont des marchandises estimées à 1 milliards 31 millions 303 mille F CFA qui ont été saisie. Il a d’ailleurs salué la pleine participation des Forces de Police Nationale qui ont accompagné l’administration des Douanes dans cette action qui devrait se poursuivre dans les prochains jours.

Laissez votre commentaire