Agression d’Edouard Valentin / Bilie-By-Nze: «Jean Ping en porte la responsabilité»

© D.R

C’est au cours de sa traditionnelle conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 29 juin 2017, à la Maison de la Radio Télévision gabonaise George Rawiri, que le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Bilie-By-Nze a abordé l’épineuse problématique du sort réservé aux autorités gabonaises à l’étranger.

Revenant sur l’agression d’Edouard Valentin, président du Conseil d’administration d’Ogar-Vie et beau-père du président de la République à Paris, le porte parole du gouvernement, s’expriment à titre personnel à «très clairement» affirmé que «Monsieur Jean Ping en porte la responsabilité parce que c’est lui qui a introduit la violence dans le discours politique, c’est lui qui envoie ces activistes là!».

Prenant la défense du père de la première dame, Bilie-By-Nze précise «cet homme (Edouard Valentin : Ndlr) est dans ce pays depuis des décennies, il a choisi de vivre au Gabon et de fonder des entreprises au Gabon, il emploie des dizaines voire des centaines de gabonais (…) qu’a-t’il fait pour être agressé?»; s’est-il questionné.

Toutefois, le porte-parole du gouvernement a de nouveau mentionné que «ceux qui agressent les gens à l’étranger le font à visage découvert, ils sont connus et identifiés». Rappelons que des plaintes ont été déposées à Paris et à Libreville contre les auteurs des «agressions».

Laissez votre avis