Agir pour le Gabon : 23 au service de la lutte contre la drogue, le tabac et l’alcool

Dr Alphonse Louma, président d'Agir pour le Gabon entouré des membre du bureau © GMT

C’est à l’occasion d’une assemblée générale, qui s’est tenue le samedi 4 novembre dernier à la Chambre de commerce de le Libreville, que l’Organisation non gouvernementale Agir pour le Gabon est revenue sur ses activités en relation avec la lutte contre la drogue, le tabagisme et l’alcoolisme. Profitant de cette occasion elle a egalement entretenu la presse sur ces questions avant de procéder à la présentation de son nouveau bureau directeur.

23 ans que cette ONG parcourt le pays pour sensibiliser les populations sur les dangers de la drogue, de l’alcool et du tabac, l’occasion était donc donné à son vice-président, Michel Ongoundou Loundah, de dresser un bilan de ses activités et l’importance que revêt leur lutte. Il a pour ce faire expliqué concernant ces fléaux qui touchent principalement la jeunesse qui selon lui est la première cible : «C’est pendant l’adolescence que les jeunesse commence à fumer, à se droguer ou à boire. C’est pour cela que l’option de travailler essentiellement avec la jeunesse a été prise. Si vous raté cette étape pour inculquer aux enfants les dangers de la drogue, de l’alcool et du tabac ce sera difficile lors qu’adulte elle a déjà pris des habitude, a-t-il précisé.

Bien qu’il est difficile de mesurer l’impact des campagnes de sensibilisation menées par cette ONG, il est indéniable qu’elle a permis de sauver le maximum de vie. Collant à l’actualité submergé récemment par la prolifération d’une nouvelle drogue dénommé cobolos, Michel Ongoundou a attiré l’attention des jeunes et des parents sur l’usage de ce produit, soulignant que celui-ci peut entraîner des décès. Il a interpellé les autorités sur la nécessité d’enrayer ce phénomène.«Il serait peut-être temps de construire des centres de sevrage et de désintoxication vue l’ampleur du phénomène au Gabon», a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, Michel Ongoundou Loundah a décliné le bureau directeur qui devra conduire aux destinées de l’ONG pour ls trois années à venir : Président Docteur Alphonse Louma Eyouga, qui est assisté de trois vice-présidents  dont Michel Ongoundou Loundah, Jules Florent Eya et Andy Akoumbou. Le poste de secrétaire général est à pouvoir, la trésorière générale est Nadège Ongouo et les deux consultants sont : Moulonga et le Colonel David Obono.

Prenant la parole, à son tour, le président de l’ONG,  Alphonse Louma Eyouga, a précisé qu’Agir pour le Gabon restait ouvert au public tout en remerciant ceux qui ont oeuvré à ses côtés pour son rayonnement à l’instar du défunt député de la Mbigou, Daniel Kombé Lekambo.