Afrobaromètre: les leaders religieux parmi les plus corrompus en Afrique

Gabon Gabonmediatime 14 (16)
Des fidèles aux pieds d'un pasteur © D.R.

L’enquête du Baromètre Mondial de la Corruption réalisée par Afrobaromètre en collaboration avec Transparency International et qui concerne 34 pays africains, a permis de révéler à la fois les pays les plus corrompus du continent, mais aussi les personnalités les plus enclines à développer ce fléau. Ainsi, outre les policiers qui restent et de loin les plus corrompus d’Afrique, on retrouve les leaders religieux qui en plus d’avoir une influence grandissante sur la politique et l’économie, sont comptés parmis les personnalités les plus corrompus d’Afrique. 

Considéré comme une perversion ou un détournement d’un processus avec une ou plusieurs personnes dans le dessein d’obtenir une rétribution en échange de sa complaisance, la corruption est aujourd’hui un fléau qui mine et qui détruit les économies africaines. Encouragée par des gouvernements qui peinent à trouver des solutions concrètes pour l’enrayer, ce phénomène est aujourd’hui entretenu par ceux qui sont les garants de la vertue et de la moralité. 

En effet, comme indiqué dans le baromètre de la corruption réalisé par Transparency International et Afrobaromètre, les leaders religieux dont l’influence ne cesse de croître en Afrique, sont aujourd’hui parmi  les plus corrompus du continent. Mieux encore, l’étude réalisée par les deux ONGs, souligne que 16% de ces derniers sont corrompus. Sachant que le gouvernement gabonais est selon la même étude, « le moins performant en matière de lutte contre la corruption », et qu’on connaît le lien étroit entre leaders religieux et gouvernement, la question de l’impact de ces derniers devient essentielle. 

Si certains se gardent de toute influence politique en restant cantonnés à leur rôle de guide spirituel, d’autres par contre n’hésitent pas à « monnayer leurs services« . Dans un domaine religieux trop peu encadré et qui voit de plus en plus de gens  » s’improviser prophètes« . Dès lors, cette information jette l’effroi sur un continent où bon nombre de leaders religieux sont aujourd’hui plus riches que certains hommes d’affaires. 

Laissez votre commentaire