Affectation de 2 milliards au PDG : Dodo Bounguendza, Nkoghe Bekale et Ogandaga appelés à s’expliquer

Gabon Gabonmediatime Eric Dodo Bounguendza, Julien Nkoghe Bekale Et Jean Marie Ogandaga
Eric Dodo Bounguendza SG du PDG, Julien Nkoghe Bekale Premier ministre et Jean Marie Ogandaga ministre de l'Economie et des Finances © D.R.

Faisant suite aux informations sur le financement à hauteur de 2 milliards de FCFA de la construction du siège du Parti démocratique gabonais (PDG) à Franceville, des voix commencent à s’élever au sein de l’opinion. La première en date est celle de l’Union nationale qui dans un communiqué parvenu à Gabon Media Time s’est insurgée contre cette affectation budgétaire peu orthodoxe. Le parti de l’opposition présidé par Zacharie Myboto demande à ce que le secrétaire général du PDG, Eric Dodo Bounguendza, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et le ministre de l’Economie et des Finances Jean Marie Ogandaga s’expliquent sur ce qui apparaît comme le plus gros scandal financier de ce début d’année. In extenso ladite communication. 


« Communiqué de presse 

Alors qu’une opération anti-corruption dite « Scorpion » est en cours et que des mesures d’austérité injustes sont imposées aux populations, l’Union Nationale découvre avec gravité à travers un article publié ce 13 janvier 2020 par le journal en ligne « Gabon Média Time » et par la consultation du Rapport d’Exécution Budgétaire 2019 y relatif que le Parti Démocratique Gabonais(PDG) a bénéficié d’une enveloppe de deux milliards (2.000.000.000) de FCFA, pour une supposée prise en charge du financement de son siège de Franceville. 

L’Union Nationale rappelle que depuis 1990 le PDG est un parti distinct des instances de l’Etat, elle s’étonne d’une telle affectation budgétaire en faveur de ce parti politique, en dehors des dispositions prévues par la loi No 24/96 modifiée, relative aux Partis politiques. Par conséquent, elle demande, avant toute autre action, au secrétaire général du PDG, au Premier ministre, au ministre de l’intérieur, et au ministre en charge du budget de donner des explications immédiates sur cette transaction financière entre l’Etat et le PDG qui paraît relever de la concussion. 

Le Secrétaire Exécutif 

Honorable Minault ZIMA EBEYARD ». 

Laissez votre commentaire