Affaire PosteBank : Issoze Ngondet envisage de porter plainte contre Alfred Mabicka

Accusé par l’ancien Président directeur général de la PosteBank, Alfred Mabicka, d’être l’un des auteurs de la banqueroute de cette entreprise,  le premier ministre, Chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet serait sur le point de porter plainte à ce dernier, c’est ce que nous rapporte le site proche du palais du bord de mer AfricTelegraph.



Lors de la conférence de presse qu’il a animé, le jeudi 16 février dernier, l’ancien Président directeur général de la PosteBank, Alfred Mabicka, a accusé  l’actuel Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet et Alain Claude Bilie-By-Nze d’être à l’origine de la faillite de cette entreprise. Bien que le dernier cité ait nié en bloc ces  accusations, le Premier ministre, d’après AfricTelegraph,  entreprendrait de déposer une plainte contre Alfred Mabicka.  

«Ceux-ci devraient démontrer les entraves aux procédures de gestion de Monsieur Mabicka. Au moment des faits, Monsieur Issoze-Ngondet est alors ministre du Budget. L’ancien PDG de la Poste Bank sollicite à plusieurs reprises la mise à disposition de budgets, notamment d’une subvention pour près de 10 milliards de francs Cfa. Ce que le ministre de l’époque lui aurait refusé» précise le site.

Par ailleurs, il révèle que le Premier ministre détiendrait des preuves permettant de prouver la mauvaise gestion d’Alfred Mabicka. Ce serait, toujours selon AfricTelegraph, la raison principale qui justifiait que le ministre ait refusé de donner suite aux attentes du directeur général de l’époque.

Selon des propos d’un ancien employé de la poste «la légèreté de la gestion de l’entreprise par l’ancien dirigeant de la Poste Bank est ahurissante». Cette affaire qui met en cause des membres du gouvernement en fonction n’est pas proche de son épilogue.

Laissez votre commentaire